20 Minutes : Actualités et infos en direct
la colère est dans le préLe torchon brûle entre la FNSEA et la Confédération paysanne

Manifestation des agriculteurs : Le torchon brûle entre la FNSEA et la Confédération paysanne

la colère est dans le préUn porte-parole de la Confédération paysanne accuse le principal syndicat agricole de défendre « les intérêts des privilégiés »
Des agriculteurs français et belges bloquent l'aire de Camphin-en-Pévèle, le 1 février 2024.
Des agriculteurs français et belges bloquent l'aire de Camphin-en-Pévèle, le 1 février 2024. - FRANCOIS GREUEZ/SIPA / SIPA
Cécile De Sèze

C.d.S

Les tracteurs ont rebroussé chemin et les agriculteurs sont retournés dans leurs exploitations. Tous ? Non. Des irréductibles de la Confédération paysanne ont tenu la route en manifestant à Dijon ce samedi. Ils étaient environ 400 pour montrer que les solutions trouvées par la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), syndicat majoritaire, avec le gouvernement ne leur conviennent pas.

« On dénonce le fait que la FNSEA se soit monopolisée la problématique agricole à tous les niveaux des institutions. La FNSEA a négocié de manière unilatérale avec le gouvernement » et défend « les intérêts des privilégiés de ce système », a accusé le porte-parole de la Confédération paysanne en Côte-d’Or, Thomas Maurice, au micro de RTL. Après les annonces de Gabriel Attal lors de son discours de politique générale, la Confédération paysanne n’avait pas appelé à suspendre les blocages, contrairement aux syndicats dominants, la FNSEA, les Jeunes Agriculteurs (JA) et la Coordination rurale.

La FNSEA se défend

En face, le principal syndicat des agriculteurs n’entend pas se laisser marcher sur les pieds. Egalement interrogé par la radio, Thierry Coué, secrétaire général adjoint de la FNSEA, rétorque à son confrère que le syndicat « s’est organisé, on s’inscrit justement dans la réponse à donner à l’ensemble des agricultures, des productions, des filières ».

« Après, il faut être en capacité de faire des propositions. Nous, on avait 122 propositions. Je ne suis pas sûr que la Confédération ait donné le programme de ses propositions. L’État se tourne aussi vers ceux qui ont des propositions à faire », ajoute-t-il. Les représentants des agriculteurs vont à nouveau être reçus par le Premier ministre en début de semaine. Après des jours de manifestations en tracteurs et blocages d’axes routiers, ils avaient obtenu la mise « à l’arrêt » du plan Ecophyto visant à réduire l’usage des pesticides.

La FNSEA revendique 212.000 abonnés actuellement, en comptant les retraités, est le syndicat le plus influent et l’interlocuteur privilégié du gouvernement depuis des décennies. La FNSEA a par ailleurs été le seul syndicat agricole reconnu par l’État, de sa création en 1946 jusqu’en 1981.

Sujets liés