20 Minutes : Actualités et infos en direct
Moi, moi, moixMoix va porter plainte après la diffusion d’extraits du film sur Depardieu

Gérard Depardieu dans « Complément d’enquête » : Yann Moix va porter plainte pour la diffusion des rushs de son film

Moi, moi, moixL’écrivain a défendu l’acteur, assurant que ces « blagues » ne représentaient que « 1 ou 2 % de la texture d’une journée » de tournage
Yann Moix au cinquième festival « Des Livres Des Stars » à Paris, le 26 juin 2021.
Yann Moix au cinquième festival « Des Livres Des Stars » à Paris, le 26 juin 2021. - J.M. HAEDRICH/SIPA / SIPA
Diane Regny

D.R.

Gérard Depardieu a fait l’objet d’un « Complément d’enquête » sur France 2 jeudi. Des extraits d’un film réalisé par Yann Moix sur l’acteur, tourné en Corée du Nord, ont été diffusés. Dans ces images, Gérard Depardieu, accusé de violences sexuelles par une quinzaine de femmes, multiplie les réflexions obscènes, allant jusqu’à sexualiser une enfant qui fait de l’équitation.

Les rushs du long-métrage de Yann Moix n’ont jamais été diffusés. « Je vais porter plainte », a réagi auprès du Figaro le réalisateur, qui accuse son producteur d’avoir « donné les rushs de [s]on tournage sans le prévenir ». Anthony Dufour, contacté par le journal pour répondre aux accusations, assure qu'« aucune image réalisée par Yann Moix » ne se trouve dans ce film.

Des blagues qui représentaient « 1 ou 2 % de la texture d’une journée »

Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste, Yann Moix a persisté : « Je regrette qu’on m’ait volé ces images. Je suis le propriétaire de ces images. » « Si la cause de défendre les femmes est tout à fait juste, les méthodes sont dégueulasses », a estimé l’écrivain, avant de défendre l’acteur, accusé de violences sexuelles par plus de quinze femmes. Selon lui, la diffusion de ces extraits est une atteinte à la « dignité » de Gérard Depardieu ainsi qu’à la sienne.

« Ces images ne sont pas dans mon film car je considérais que les propos qui ont été tenus ici sont insupportables et surtout qu’ils n’étaient pas fidèles aux journées que je passais avec Gérard Depardieu. Les blagues insupportables et inadmissibles qu’on entend là représentaient 1 ou 2 % de la texture d’une journée », a-t-il assuré.

« Quelqu’un devrait porter plainte mais on ne pense pas à Yann Moix »

« Je regrette que sur un sujet aussi important, Yann Moix se sente obligé de faire le buzz autour de sa personne. Ce film donne voix à des femmes que personne n’avait écoutées jusque-là », a tancé Anthony Dufour, le producteur accusé par Yann Moix de vol. L’humoriste Charline Vanhoenacker s’est amusée de l’annonce de cette plainte.

« Quand on voit ces images, c’est vrai qu’on se dit que quelqu’un devrait porter plainte mais on ne pense pas immédiatement à Yann Moix… » et d’ajouter avec ironie : « Ça me révolte qu’en 2023 il y a encore des gens qui se permettent de diffuser les images de Yann Moix sans son consentement. Il serait temps que tout le monde comprenne que quand Yann Moix dit "non", ça veut dire non ! »

Sujets liés