20 Minutes : Actualités et infos en direct
évacuationVingt-trois enfants hospitalisés après une intoxication en Bretagne

Côtes-d’Armor : Vingt-trois enfants hospitalisés après une probable intoxication au monoxyde de carbone dans une école

évacuationPlusieurs enfants se sont plaints de maux de tête avant d’être évacués de l’école privée de Saint-Alban
Plusieurs hélicoptères ont été nécessaires pour évacuer les enfants de l'école de Saint-Alban victimes d'une probable intoxication au monoxyde de carbone.
Plusieurs hélicoptères ont été nécessaires pour évacuer les enfants de l'école de Saint-Alban victimes d'une probable intoxication au monoxyde de carbone. - Préfecture des Côtes-d'Armor / Préfecture des Côtes-d'Armor
Camille Allain

Camille Allain

L'essentiel

  • Quarante-huit personnes, dont de nombreux enfants, ont été intoxiquées ce vendredi dans l'école privée Saint-Guillaume, à Saint-Alban, dans les Côtes-d'Armor.
  • Quatorze enfants ont été placés en urgence absolue mais leur pronostic vital n'est pas engagé, selon la préfecture. Ils ont été hospitalisés.
  • Un début de feu dans une chaudière à fioul pourrait être à l'origine de l'intoxication au monoxyde de carbone.

Le petit bourg de Saint-Alban a vécu une matinée au son des hélicoptères. En fin de matinée ce vendredi, une alerte a été déclenchée au sein de l’école Saint-Guillaume de cette petite commune située au nord de Lamballe, dans les Côtes-d’Armor. D’après nos informations, une suspicion d’intoxication au monoxyde de carbone est à craindre. Le bilan provisoire faisait état de quatorze enfants en urgence absolue. A 16h30, sept enfants étaient toujours en urgence absolue. « Toutes les victimes sont conscientes, et aucun pronostic vital n’est engagé », a fait savoir la préfecture des Côtes-d’Armor. « Les victimes catégorisées en urgence absolue l’ont été en raison d’une sursaturation en monoxyde de carbone nécessitant leur prise en charge dans un caisson hyperbare », assure la préfecture.

Au total, 48 victimes ont été prises en charge, dont 23 ont été évacuées par hélicoptère ou par la route: 13 vers le CH de Saint-Brieuc, 6 vers le CHU de Brest et 4 vers le CHU de Rennes.

Une probable intoxication au monoxyde de carbone s'est produite le 8 décembre dans l'école privée Saint-Guillaume, à Saint-Alban (Côtes-d'Armor).
Une probable intoxication au monoxyde de carbone s'est produite le 8 décembre dans l'école privée Saint-Guillaume, à Saint-Alban (Côtes-d'Armor). - Google Maps

D'après le sous-préfet de Saint-Brieuc, un début d'incendie dans une chaudière à fioul pourrait être à l'origine du dégagement de ce gaz toxique. A 16h30, l'ensemble du dispositif avait pu être levé.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

D’après une source proche du dossier, plusieurs enfants « se seraient plaints de maux de tête » en fin de matinée. L’ensemble de l’école, qui compte 76 élèves et cinq enseignants, a été évacué. Pour faire face au grand nombre de blessés, le plan NOVI (nombreuses victimes) avait été activé. Une cellule d’urgence médico-psychologique a également été déployée. D'après la préfecture, les cours reprendront normalement lundi à l'heure habituelle.

Une centaine de décès chaque année

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique et potentiellement mortel qui se diffuse très vite dans l’environnement. Il est particulièrement dangereux car il est incolore et inodore et donc difficilement détectable. Chaque année, une centaine de personnes décèdent en France après une intoxication. D’après le ministère de la Santé, 1.300 accidents ont été enregistrés en 2022, concernant 3.000 victimes.

Le monoxyde de carbone est généré par une combustion incomplète d’un combustible, que ce soit du gaz, du bois, du charbon, du fuel ou du pétrole. Son apparition est souvent due à un dysfonctionnement d’un appareil de chauffage ou d’une chaudière ou à sa mauvaise utilisation. A Saint-Alban, c'est une chaudière au fioul qui semble être à l'origine de l'intoxication.

Sujets liés