20 Minutes : Actualités et infos en direct
EscroquerieTrois hommes interpellés pour une vaste arnaque au bois de chauffage

Trois hommes interpellés pour une vaste arnaque au bois de chauffage

EscroquerieEn pleine pénurie, des milliers de personnes ont été victimes du site Internet frauduleux
Plusieurs milliers de clients d'un site frauduleux de vente de bois ont été arnaqués en France.
Plusieurs milliers de clients d'un site frauduleux de vente de bois ont été arnaqués en France.  - K. M. Krause/Sipa / Sipa
Camille Allain

C. A.

L'essentiel

  • Trois hommes de nationalité béninoise ont été interpellés pour leur implication dans une escroquerie au bois de chauffage.
  • Pendant un an, profitant de la pénurie, ils ont encaissé les paiements de milliers de clients qu’ils n’ont jamais livrés.
  • Le montant total du préjudice s’élèverait à plus de 100.000 euros.

«J’ai acheté par Internet du bois pour un montant de 345 euros sur le site energiebois-france, que j’ai trouvé en tapant bois de chauffage sur Google. Le montant a bien sûr été prélevé ». Des témoignages comme celui-ci, on en trouve facilement sur les sites d’alerte aux arnaques. Cet habitant de la région de Toulouse fait partie des nombreuses victimes de ce site frauduleux qui promettait du bois de chauffage à petit prix. Comme tous ceux qui ont passé commande, cet homme n’a rien reçu. Car de bois, il n’y avait pas.

L’alerte avait été émise en avril 2022, suite à une plainte pour escroquerie déposée par un habitant du Finistère. Cet homme explique avoir commandé pour 115 euros de bois mais n’aurait rien reçu. Ouverte pour escroquerie à la fausse vente, cette enquête préliminaire du parquet de Quimper avait rapidement été confiée à la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes afin de faire la lumière sur ce véritable réseau. Pour tromper les clients, « les auteurs créaient de faux sites marchands d’excellente facture et amélioraient leur référencement Internet par des moyens artificiels, crédibilisant ainsi leurs sites », rapporte le procureur de la République Philippe Astruc.

En pleine pénurie de bois de chauffage, les clients en quête désespérée de bûches étaient nombreux à se faire avoir et à payer leur commande par virement « sur des comptes qui changeaient régulièrement ». Les fonds étaient rapidement transférés vers d’autres comptes rebonds et alimentaient des portefeuilles numériques « essentiellement au Bénin », précise le procureur. Sur un an, 30.000 euros ont été escroqués à des particuliers sur le seul site energiebois-france.com. L’ensemble des fonds frauduleux se chiffrent à plus de 100.000 euros.

Trois hommes de nationalité béninoise âgés d’une trentaine d’années ont été interpellés par la section de recherches de Rennes et le groupement de gendarmerie du Finistère. Les trois hommes, ne présentant aucun antécédent judiciaire, seront jugés en janvier. Le donneur d’ordres a été placé en détention provisoire, son frère a été placé sous contrôle judiciaire. « Cette procédure illustre le fait que, même s’agissant de faibles montants de préjudice, il est utile de déposer une plainte afin de pouvoir procéder à des recoupements pour combattre ce type d’escroquerie », rappelle le magistrat.

Sujets liés