20 Minutes : Actualités et infos en direct
ENVIRONNEMENTDes éoliennes installées sur la frontière espagnole créent la discorde

Pyrénées-Orientales : Des éoliennes installées à la frontière espagnole créent la discorde

ENVIRONNEMENTElus et associations environnementales s’inquiètent du danger qu’encourent les oiseaux migrateurs
Des dizaines d'espèces d'oiseaux empruntent le « couloir » des Pyrénées-Orientales au printemps et en automne (Illustration)
Des dizaines d'espèces d'oiseaux empruntent le « couloir » des Pyrénées-Orientales au printemps et en automne (Illustration) - Pixabay / Free-photos / newsgene-departement
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Près de la ville espagnole de La Jonquera, à une dizaine de kilomètres de la frontière française, un parc de neuf éoliennes doit être installé. Le projet crée le mécontentement dans plusieurs communes des Pyrénées-Orientales, rapporte Le Parisien.

Une voie de migration pour les oiseaux

Le maire de la commune frontalière du Perthus exprime son mécontentement face à l’ampleur de l’initiative. Selon lui, les éoliennes devaient d’abord mesurer 100 mètres et s’étendre sur dix hectares. En réalité, elles mesureront 200 mètres et occuperont une surface de vingt hectares. « Une atteinte à la faune et à la flore », déclare-t-il. Une association catalane a déposé un recours auprès de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), le col du Perthus se trouvant sur une voie de migration.

Des dizaines d’espèces d’oiseaux empruntent le « couloir » des Pyrénées-Orientales au printemps et en automne. En raison de la tramontane, les cigognes, les milans royaux et les passereaux doivent voler plus près du sol et s’exposent au risque de percuter des obstacles. Les éoliennes, déjà très présentes dans la région, sont un danger pour eux, surtout si elles s’élèvent à une telle altitude.

Sujets liés