20 Minutes : Actualités et infos en direct
MIGRANTSLe nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile a ouvert à Saint-Brevin

Saint-Brevin : Le nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile a ouvert ses portes

MIGRANTSCible de menaces liées à ce projet, Yannick Morez avait démissionné en mai de son poste de maire après l’incendie de sa voiture à son domicile
La maire de Saint-Brevin-les-Pins Dorothée Pacaud pose le 9 juin 2023 avec son prédécesseur Yannick Morez qui avait démissionné en mai.
La maire de Saint-Brevin-les-Pins Dorothée Pacaud pose le 9 juin 2023 avec son prédécesseur Yannick Morez qui avait démissionné en mai. - Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Malgré les pressions, la mairie n’a pas plié. De premières familles ont emménagé lundi dans le nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada) de Saint-Brevin-les-Pins (Loire-Atlantique), a-t-on appris auprès de la préfecture, confirmant une information du journal Ouest-France.

Une dizaine d’autres familles arriveront courant décembre dans ce nouveau centre d’accueil, d’après la même source. Le site accueillera à terme 110 personnes. Une surveillance a été mise en place aux abords du lieu.

Des tensions sur le dossier depuis 2016

La commune, l’une des premières à avoir hébergé un centre d’accueil pour demandeurs d’asile lors du démantèlement de la « jungle » de Calais en 2016, avait vu ressurgir à l’annonce du déménagement, toujours à Saint-Brevin, une opposition aussi vieille que le centre entre détracteurs et soutiens.

Des manifestations d’extrême droite s’étaient enchaînées dans cette tranquille station balnéaire, depuis l’officialisation, fin 2021, du transfert. L’ancien maire, Yannick Morez (DVD), cible de menaces et dont la voiture avait été incendiée à son domicile, avait démissionné au mois de mai.

Sujets liés