20 Minutes : Actualités et infos en direct
TestPourquoi des centaines de personnes vont-elles recevoir le même SMS mercredi ?

Haute-Garonne : Pourquoi des centaines de personnes vont-elles recevoir le même SMS ce mercredi ?

TestPour la première fois en France, et à titre de test, tous les détenteurs de portables qui se trouveront mercredi dans le périmètre d’un site Seveso du nord de Toulouse vont recevoir le même SMS d’alerte
Ces SMS d'alerte seront, pour la première fois, géolocalisés pour ce test. Illustration.
Ces SMS d'alerte seront, pour la première fois, géolocalisés pour ce test. Illustration. - S. POUZET / SIPA / Sipa
Hélène Ménal

H.M.

«Ceci est un EXERCICE – Message test FR-Alert de la préfecture de la Haute-Garonne. » C’est le texte du SMS que doivent recevoir ce mercredi 6 décembre au matin toutes les personnes qui se trouveront dans le périmètre du dépôt de carburant TotalEnergies de Lespinasse, à une vingtaine de kilomètres au nord de Toulouse.

Cette fausse alerte fera partie d’un exercice visant à tester le Plan particulier d’intervention (PPI) de ce site classé Seveso seuil haut. Elle déclenchera aussi, entre 8h30 et 9 heures, la sirène d’alerte, de sinistre mémoire dans la Ville rose depuis l’explosion de l’usine AZF en 2001.

L’autre option, après la notification

« Aucune action particulière de la part de la population n’est attendue », précise la préfecture. Mais les destinataires du SMS auront le privilège de participer « à la première expérimentation en France de la technologie des SMS géolocalisés », du dispositif FR-Alert, en cours de déploiement depuis fin juin 2022. Seule l’option technique « notification », propagée via les antennes de communication sous la forme d’ondes radio, avait été expérimentée jusqu’ici, notamment en Loire-Atlantique.

En cas de vraie alerte, les SMS serviront à prévenir « toute personne détentrice d’un téléphone de sa présence dans une zone de danger, afin de l’informer des comportements à adopter pour se protéger ». La date du 6 décembre coïncide avec journée nationale de la résilience dont l’objectif est « d’acculturer les citoyens aux risques naturels et technologiques qui les environnent ».

Sujets liés