500 hectares de landes détruits en centre Bretagne, le feu «sous contrôle»

BRETAGNE Il s'était déclaré dimanche...

— 

L'incendie qui a ravagé quelque 500 hectares de landes dans le centre de la Bretagne dimanche après-midi dans les Monts d'Arrée (Finistère) était «sous contrôle» en début de soirée après l'intervention de Canadairs.

«Une veille sera assurée toute la nuit», a précisé peu après 20 heures à l'AFP Maurice Barate, directeur de cabinet du préfet du Finistère.

Une famille évacuée

Un sapeur-pompier du centre de Braspart a été légèrement brûlé et un autre choqué, victimes d'un retour de flamme alors qu'ils étaient à bord de leur véhicule d'intervention.

Aucune habitation n'a été touchée mais une famille a dû être évacuée par précaution.

Canadairs

Deux Canadairs en provenance de Marignane ont assuré de nombreux largages depuis leur arrivée vers 19 h 15 et devaient poursuivre leurs rotations jusqu'à la tombée de la nuit.

Le feu a démarré dimanche vers 13 heures dans un hameau proche de Botmeur, pour une raison inconnue, et s'est rapidement propagé, du fait de la sécheresse, du vent et des températures estivales, au Nord-Ouest du lac de Brennilis, point d'écopage des Canadairs, selon les pompiers. Plusieurs routes ont été coupées à la circulation.

Sécheresse


180 pompiers venus pour l'essentiel des diverses casernes du Finistère avaient été dépêchés sur place ainsi qu'une quarantaine de véhicules.

Un épisode de sécheresse est enregistré depuis plusieurs semaines en Bretagne notamment dans le centre. «Les températures sont supérieures aux normales de saison et on constate un déficit de pluviométrie depuis le mois d'avril», indique-t-on à la station météorologique de Brest-Guipavas où l'on prévoit un lundi de pentecôte «encore plus chaud».