Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
GROGNEDepuis des mois, les grèves se multiplient au CHU de Tours

Indre-et-Loire : Coupes budgétaires au CHU de Tours, les grèves se multiplient depuis des mois

GROGNE
C’est au tour du service de cardiologie d’entrer en grève ce lundi
En cause, les coupes budgétaires à l'échelon national. (Illustration)
En cause, les coupes budgétaires à l'échelon national. (Illustration) - Camille Allain / 20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Depuis des mois, les grèves se succèdent, d’un service à l’autre, au sein du CHU de Tours (Indre-et-Loire). Comme l’indique France Bleu Touraine, dans le cas du service des urgences, la contestation a même commencé en 2019.

Problèmes d’effectifs

Ce lundi matin, le pôle de cardiologie rejoint à son tour la liste des services en grève, et ce pour une durée illimitée. Il succède, entre autres, à la chirurgie digestive, la réanimation néonatale, à la psychiatrie et à la dermatologie, ainsi qu’à 17 services de l’hôpital Clocheville, autre établissement tourangeau.

En cause, le manque de personnel, qui amène une dégradation des conditions de travail. Pour un responsable syndical, le nouveau projet architectural, qui ne prévoit qu’un certain nombre de lits, est à mettre en cause. Pour une infirmière en psychiatrie, le problème viendrait des coupes budgétaires à l’échelon national. Elle fustige entre autres les « cabinets de conseil qui coûtent un bras ».

Sujets liés