20 Minutes : Actualités et infos en direct
couleurs inverséesAccusée de s’être trompée sur son nouveau timbre, La Poste réplique

Accusée de s’être trompée sur son nouveau timbre, La Poste réplique

couleurs inverséesEmmanuel Macron a dévoilé mardi le visage de la nouvelle Marianne qui va orner les timbres. Mais un détail a été épinglé par les internautes
Le président français Emmanuel Macron se voit présenter par l'illustrateur français Olivier Balez le nouveau visage de Marianne représentée sur les timbres de La Poste lors d'une cérémonie de dévoilement à Boulazac, le mardi 7 novembre 2023.
Le président français Emmanuel Macron se voit présenter par l'illustrateur français Olivier Balez le nouveau visage de Marianne représentée sur les timbres de La Poste lors d'une cérémonie de dévoilement à Boulazac, le mardi 7 novembre 2023. - Philippe Lopez/AP/SIPA / SIPA
Cécile De Sèze

C.d.S

Il est tout beau tout neuf. Mais une erreur n’a pas échappé à la vigilance des internautes. La Poste, en présence d’Emmanuel Macron et de l’illustrateur français Olivier Balez, a présenté le nouveau visage du timbre. On y voit la « Marianne de l’avenir », au regard paisible, les cheveux se confondant avec une zone végétalisée. Le graphiste Olivier Balez a souhaité « participer au récit de l’urgence climatique sans tomber dans quelque chose d’anxiogène ».

Sauf que dans le dessin présenté par l’artiste, en couleur contrairement au véritable timbre, la cocarde sur le bonnet de Marianne n’a pas les bonnes couleurs. Du moins, elles sont inversées. Alors que, de l’intérieur à l’extérieur, le bon ordre devrait être bleu, blanc, rouge, ici, c’est bien l’inverse avec rouge, blanc, bleu. Soit, la cocarde anglaise.

Une fausse erreur

La Poste se défend. Interpellée par de nombreux internautes et contactée par 20 Minutes, elle explique que « le dessin présenté hier à Boulazac était un cadeau personnel de l’artiste à l’attention du Président de La République. Ses couleurs ne sont pas celles du timbre qui est imprimé en monochrome. » Olivier Balez a également justifié son choix dans les colonnes du Figaro, affirmant que la version couleur du dessin a été réalisée « spécialement pour la rencontre avec le président de la République sans la soumettre aux responsables de La Poste. Ce sont les couleurs du drapeau français. »

Pour mettre un terme à toute polémique, La Voix du Nord rappelle enfin que la cocarde avec le bleu à l’extérieur a en outre bien existé, est d’ailleurs « l’un des symboles de la première République française ».

Sujets liés