20 Minutes : Actualités et infos en direct
Garde à vueLes parents du bébé jeté dans une poubelle à Rennes auraient été retrouvés

Rennes : Confondus par leur ADN, les parents du bébé jeté dans une poubelle auraient été retrouvés

Garde à vueLe père, né à Mayotte, aurait été confondu par son ADN prélevé sur le nourrisson
Les parents présumés du bébé retrouvé dans une poubelle de Rennes ont été placés en garde à vue dans les locaux du commissariat de police de la Tour d'Auvergne.
Les parents présumés du bébé retrouvé dans une poubelle de Rennes ont été placés en garde à vue dans les locaux du commissariat de police de la Tour d'Auvergne. - C. Allain/20 Minutes / 20 Minutes
Camille Allain

Camille Allain

Ils ont été interpellés ce jeudi et sont actuellement en garde à vue. Sont-ils les parents du jeune bébé retrouvé dans une poubelle de Rennes le vendredi 13 octobre ? C’est en tout cas ce que pensent les enquêteurs de la police de Rennes, qui ont interpellé un homme et une femme ce jeudi, afin de les entendre sur cette tragique affaire. « Les deux parents présumés se trouvent actuellement en garde à vue pour tentative d’assassinat », a fait savoir le procureur Philippe Astruc, confirmant l’information d’Actu.fr. Agée de 17 ans, la jeune femme a d’abord été hospitalisée afin de recevoir des soins suite à son accouchement. Elle est en cours d’audition.

D’après le parquet de Rennes, le père de l’enfant aurait été confondu par son ADN, prélevé sur le nourrisson. Né en 1999 à Mamoudzou (Mayotte), l’homme a expliqué aux enquêteurs « avoir eu des relations sexuelles au cours de l’année 2023 avec une jeune femme mineure née en 2006 également à Mayotte ». Rapidement identifiée, la jeune femme apparaissait comme domiciliée tout proche de l’endroit de dépôt de l’enfant, retrouvé square Charles-Dullin.

L'enfant retrouvé dans une poubelle vendredi matin à Rennes est sain et sauf. Il a été prénommé Noah, Briac, Alban par les secours.
L'enfant retrouvé dans une poubelle vendredi matin à Rennes est sain et sauf. Il a été prénommé Noah, Briac, Alban par les secours. - Avec l'autorisation du parquet de Rennes

Retrouvé nu dans un sac au fond d’un conteneur enterré du quartier Sarah Bernhardt, à Rennes, le nourrisson avait été sauvé par les pompiers, qui étaient descendus dans la fosse de plusieurs mètres pour lui porter secours. L’alerte avait été donnée par une habitante, qui avait entendu des pleurs provenant de la poubelle. En l’absence des parents, les secours avaient prénommé l’enfant Noah, Briac, Alban.

Pris en charge à la maternité de l’Hôpital Sud, le bébé, vraisemblablement né depuis quelques heures, est « en bon état de santé », avait fait savoir le procureur. Ce dernier avait volontairement diffusé la photo de l’enfant « afin de susciter d’éventuels témoignages qui ont pu intervenir ». Des investigations plus techniques ont permis aux enquêteurs « de progresser rapidement » et de déboucher sur l’interpellation du père ce jeudi matin, puis de la mère cet après-midi.

Une mesure de protection d’urgence

Noah Briac Alban avait fait l’objet d’une ordonnance de placement provisoire dans le but de le protéger. « Cela signifie que personne ne peut venir le récupérer, pas même ses parents. C’est une mesure de protection d’urgence, le temps d’évaluer la situation », expliquait un professionnel de la protection de l’enfance à 20 Minutes. Une enquête avait été ouverte pour « tentative d’assassinat », débouchant sur l’interpellation des parents présumés ce jeudi. La mère et le père disposent d’un délai de deux mois à compter de la naissance pour déclarer leur enfant. Sans cela, il sera considéré comme « né sous X » et deviendra pupille de la nation jusqu’à une potentielle adoption.

Même si les parents venaient à le reconnaître, il est fort probable que le nourrisson soit placé en pouponnière ou dans une famille d’accueil. Dans son message à la presse, le procureur Philippe Astruc a salué le travail de la brigade des mineurs de la police de Rennes et évoqué « la façon un peu miraculeuse » dont l’enfant a été sauvé.

Sujets liés