20 Minutes : Actualités et infos en direct
ColèreAction spectaculaire des agriculteurs de l’Aveyron opposés à Bruno Le Maire

Les agriculteurs de l’Aveyron emmurent la trésorerie générale pour dénoncer les récentes décisions de Bruno Le Maire

ColèreLe ministre a récemment confirmé la fin de l’avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR)
Les agriculteurs accusent Bruno Le Maire de faire la promotion des protéines végétales. (illustration)
Les agriculteurs accusent Bruno Le Maire de faire la promotion des protéines végétales. (illustration) - Pixabay / fietzfotos / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Une centaine d’agriculteurs se sont rassemblés jeudi à Rodez (Aveyron) sur appel de la FDSEA et des JA. Ils sont venus protester contre les déclarations de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, mettant en avant une situation économique de plus en plus difficile avec l’inflation. En guise de protestation, ils ont érigé un mur devant l’entrée de la trésorerie générale, rapporte France 3 Occitanie.

[ACTION SYNDICALE] L'élevage de ruminants est pris pour cible par le ministre de l'économie Bruno Le Maire. La FDSEA...

Posted by FDSEA Aveyron on Thursday, September 28, 2023

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Explosion des charges

Les éleveurs se sont opposés aux dernières annonces de Bruno Le Maire, qui a confirmé le 7 septembre dernier sur France Télévisions, la fin de l’avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR), afin de ne plus inciter « à consommer des énergies fossiles ». Une déclaration qui est mal passée alors que la fin de cet avantage pourrait représenter 3.500 euros de charges en plus pour une exploitation de 70 hectares, indique Centre Presse Aveyron.

Les éleveurs locaux ont également retenu contre le ministre son positionnement sur la viande de synthèse, l’accusant de promouvoir à leur détriment les protéines végétales. Ils étaient accompagnés d’un cheval de trait afin d’alerter contre « une agriculture qui régresse ».

Sujets liés