20 Minutes : Actualités et infos en direct
DéclarationDarmanin assume avoir envoyé le Raid pendant les émeutes

Emeutes à Marseille : « Je ne me cache pas derrière mon petit doigt »... Gérald Darmanin assume avoir envoyé le Raid

DéclarationA l’occasion de sa visite à Marseille ce mardi matin, le ministre de l’Intérieur a réagi aux accusations de violences policières dont plusieurs fonctionnaires marseillais font l’objet
Gérald Darmanin a inauguré ce mardi les nouveaux locaux du Raid à Marseille, il s'est exprimé sur les accusations de violences policières que font l'objet des policiers du Raid.
Gérald Darmanin a inauguré ce mardi les nouveaux locaux du Raid à Marseille, il s'est exprimé sur les accusations de violences policières que font l'objet des policiers du Raid. - Nicolas Tucat / AFP
Alexandre Vella

Alexandre Vella

Interrogé sur la mise en examen de trois policiers du Raid soupçonnés de violences pendant les émeutes consécutives à la mort de Nahel, Gérald Darmanin, en visite à Marseille ce mardi matin, a réaffirmé son « soutien indéfectible » aux policiers. « Je ne me cache pas derrière mon petit doigt. C’est moi qui ai demandé pendant ces cinq jours d’émeutes au Raid d’intervenir », a déclaré le ministre de l’Intérieur.

Le maire de Tourcoing a jugé par ailleurs « très efficaces » leurs actions de maintien de l’ordre, concédant toutefois qu’il aurait fallu « sans doute les former davantage ». Gérald Darmanin a également indiqué qu’il était normal que « la justice face droit aux demandes de personnes qui accusent les policiers d’avoir fait un usage disproportionné de la force » avant de rappeler que ces personnes n’étaient pas encore condamnées.

Sujets liés