20 Minutes : Actualités et infos en direct
Fausse noteLa venue à Nice d’une cheffe d’orchestre « néofasciste » fait du tohu-bohu

Nice : Cacophonie autour de la venue d’une cheffe d’orchestre italienne « néofasciste » et proche de Meloni

Fausse noteBeatrice Venezi a été réclamée pour prendre la tête de l’Orchestre philharmonique de Nice à l’occasion des traditionnels ballets de Noël et du Concert du Nouvel An
La cheffe d'orchestre Beatrice Venezi au 69e Festival du film de Taormine (Sicile) en juin 2023
La cheffe d'orchestre Beatrice Venezi au 69e Festival du film de Taormine (Sicile) en juin 2023  - Maurizio D'Avanzo / ipa-a/SIPA / SIPA
Fabien Binacchi

F.B.

L'essentiel

  • Les voix de onze associations et organisations syndicales se sont élevées ce lundi pour protester contre la venue prochaine à Nice d’une cheffe d’orchestre italienne qualifiée de « néofasciste ».
  • Proche de la cheffe du gouvernement transalpin Giorgia Meloni, Beatrice Venezi a été réclamée pour prendre la tête de l’Orchestre philharmonique de Nice à l’occasion des traditionnels ballets de Noël et du Concert du Nouvel An.
  • Ce qui équivaudrait à « donner un blanc-seing au néo fascisme italien », regrettent les signataires d’un communiqué commun, qui « demandent expressément au directeur général de l’opéra et au maire d’annuler l’invitation ».

«Dans un contexte de banalisation de l’extrême droite et du fascisme, l’invitation faite constitue un geste politique que nous contestons et dénonçons fermement. » Les voix de onze associations et organisations syndicales* se sont élevées ce lundi pour protester contre la venue prochaine à Nice d’une cheffe d’orchestre italienne qualifiée de « néofasciste ».

Proche de la cheffe du gouvernement transalpin Giorgia Meloni, Beatrice Venezi a été réclamée pour prendre la tête de l’Orchestre philharmonique de Nice à l’occasion des traditionnels ballets de Noël et du Concert du Nouvel An. Ce qui équivaudrait à « donner un blanc-seing au néo fascisme italien », regrettent les signataires d’un communiqué commun. Ils « demandent expressément au directeur général de l’opéra et au maire d’annuler l’invitation. »

A la convention du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia

Rare femme cheffe d’orchestre, Beatrice Venezi, fille de Gabriele Venezi, ancien dirigeant, au cours de la première décennie des années 2000, du parti ouvertement néofasciste Forza Nuova, est conseillère du ministre italien de la Culture Gennaro Sangiuliano. Et « elle a assisté, en mai 2022, à la convention du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia », précisent les associations et organisations syndicales.

Dans une réaction transmise à l’AFP, le directeur général de l’Opéra de Nice, Bertrand Rossi, a estimé que « la musique ayant le pouvoir de transcender les clivages et de rassembler les individus autour d’une expérience commune, il est essentiel de séparer l’art de la politique ». Il précise que cette « cheffe d’orchestre de talent et de renommée internationale » avait déjà été accueillie à Nice pour un concert en 2022.

La venue de Beatrice Venezi à l’opéra de Limoges en avril avait également suscité un mouvement de protestation.

*L’Association pour la démocratie à Nice, Les amis de la démocratie, CDDF06, CGT MNCA, Comité antifasciste 06, EELV 06, Ensemble !-06, Nice au cœur, Planning familial 06, Roya citoyenne, Tous citoyens et le rassemblement citoyen Viva !

Sujets liés