20 Minutes : Actualités et infos en direct
phishingCette carte SNCF qui permet de voyager partout pour 1,95 euro n’existe pas

Non, cette carte SNCF qui permet de voyager partout pour 1,95 euro n’existe pas

phishingPlusieurs victimes se sont laissées tenter par cette offre alléchante postée sur Facebook
Une arnaque à la fausse carte SNCF a circulé sur Facebook.
Une arnaque à la fausse carte SNCF a circulé sur Facebook. - ADIL BENAYACHE / SIPA / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Une carte à 1,95 euro pour voyager toute l’année en illimité sur le réseau SNCF ? C’est l’offre alléchante à laquelle certains internautes ont souscrit après avoir repéré une annonce sur Facebook. Or, cette proposition est en réalité une arnaque, comme l’a relayé TF1 Info ce jeudi. La chaîne de télévision a interrogé l’une des victimes de cette escroquerie.

« La SNCF, c’est hyper cher. Là, si avec une carte, on peut voyager un peu partout, c’est génial », confie l’internaute à nos confrères. Malgré cette promotion surprenante de la part de l’entreprise publique, l’usagère s’est laissée tenter, sans méfiance. Et pour cause : la publicité renvoyait vers un site Internet ressemblant à l’officiel.

Les données bancaires récupérées

Comme dans toutes ces tentatives de phishing, les escrocs mettent en place une plateforme qui reprend les codes couleurs, le logo et des URL proches du vrai site Internet de la SNCF. De quoi rassurer les internautes qui n’hésitent pas à remplir les formulaires, et renseigner leurs données personnelles et bancaires.

Sauf que par la suite, les malfaiteurs peuvent utiliser les coordonnées bancaires pour réaliser des achats ou bien encore recontacter les victimes pour tenter de leur extorquer d’autres données. « On se dit que ça ne coûte rien et du coup, on peut y aller facilement. Au pire, on aura perdu deux euros, mais vous pouvez perdre beaucoup plus une fois que vos informations circulent sur Internet », prévient un expert en cybersécurité au micro de TF1.



Se tourner rapidement vers sa banque

Contactée par nos confrères, la SNCF a confirmé qu’elle allait déposer plainte, même si la procédure a peu de chances d’aboutir. Depuis, la page Facebook incriminée a été supprimée. Ce type d’arnaques est monnaie courante sur les réseaux sociaux et il est très difficile de remonter aux escrocs. Quant aux victimes, elles doivent rapidement contacter leur banque pour éviter que leurs données bancaires continuent de circuler.

Sujets liés