20 Minutes : Actualités et infos en direct
Président bébéComment la marque Papate a réussi à séduire la crèche de l’Élysée

Comment la marque Papate a réussi à séduire la crèche de l’Élysée

Président bébéLancée en 2019 dans le Morbihan, la start-up d’articles de puériculture fournit depuis trois mois des langes pour les enfants du personnel du Palais de l’Elysée
La jeune marque bretonne Papate équipe depuis quelques mois la crèche de l'Elysée.
La jeune marque bretonne Papate équipe depuis quelques mois la crèche de l'Elysée.  - Papate / 20 Minutes
Jérôme Gicquel

Jérôme Gicquel

L'essentiel

  • La marque bretonne Papate fournit depuis quelques mois des langes pour la crèche de l’Elysée.
  • Vendant des articles de puériculture en coton bio et made in France, la start-up a été créée par trois papas en 2019.
  • Disponible en ligne et dans une quarantaine de boutiques partenaires, la marque cherche désormais à s’implanter dans les rayons des grandes enseignes de puériculture.

Ce n’est pas le seul facteur pour réussir en affaires. Mais avoir un peu de chance n’a jamais fait de mal quand on est entrepreneur. Rémy Layalle reconnaît lui qu’il en a eu « beaucoup. » Il y a quatre mois, le co-fondateur de la marque de puériculture Papate a en effet eu la surprise de recevoir un appel en provenance de l’Élysée. Le palais présidentiel était alors à la recherche d’une entreprise pour lui fournir des langes en coton bio et fabriqués en France pour sa crèche. « On a quand même fait des vérifications pour voir si c’était vrai car on était très surpris », indique le dirigeant de la start-up, basée à Surzur près de Vannes (Morbihan).

La start-up a été fondée en 2019 par trois jeunes papas.
La start-up a été fondée en 2019 par trois jeunes papas. - Papate

L’appel n’était finalement pas un canular et voilà comment la jeune société bretonne se retrouve désormais à habiller la quarantaine d’enfants du personnel de la plus prestigieuse demeure de la République. Un joli coup de projecteur pour la marque Papate qui a vu le jour en 2019, fondée par Rémy Layalle, Bastien Bourgeois et Alexandre Filho. Trois jeunes papas qui ont décidé de se lancer « dans l’univers très féminin de la puériculture. »

Coton bio et made in France

A la naissance de son fils, Rémy, déjà sensible aux enjeux écologiques, s’est intéressé à la composition des vêtements pour bébés. « C’est une industrie très polluante et consumériste avec une traçabilité des produits très opaque », indique l’entrepreneur breton. Pour proposer une alternative aux jeunes parents, Papate s’est donc positionnée sur le credo du coton bio et du made in France avec une gamme de langes, de capes de bain, de bavoirs ou d’attache-tétines. Environ 80 % de la production est fabriquée par des personnes en situation de handicap dans un ESAT à Crac’h près d’Auray.

D’abord vendue uniquement en ligne, la marque est désormais disponible dans une quarantaine de boutiques partenaires et tente depuis peu de s’implanter dans les rayons des grandes enseignes de la puériculture. « On est une marque premium mais c’est en effet l’un des axes de développement de la société », souligne le co-gérant, précisant vendre « une centaine de pièces environ par mois. »

Avec désormais l’Élysée sur son CV, Papate espère aussi pénétrer le marché des crèches et des collectivités. « L’Élysée nous fait confiance donc on peut espérer que d’autres clients suivront », sourit Rémy. A la rentrée des classes, la jeune pousse bretonne se lancera également dans la fabrication de son premier doudou avec une campagne de financement participatif qui sera lancée pour soutenir le projet.

Sujets liés