20 Minutes : Actualités et infos en direct
islamEn quoi consiste l’Aïd el-Kébir qui débute mercredi ?

Aïd el-Kébir : En quoi consiste la fête musulmane qui débute mercredi ?

islamCet événement, célébré par les musulmans du monde entier, se déroule cette année du mercredi 28 juin au samedi 1er juillet
L'Aïd el-Kébir est une fête traditionnelles musulmane. (Illustration)
L'Aïd el-Kébir est une fête traditionnelles musulmane. (Illustration) - Dwi Anoraganingrum/SIPA  / Sipa
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Qu’est-ce que l’Aïd el-Kébir, cette fête célébrée chaque année par les musulmans ? En 2023, cet événement se déroule du mercredi 28 juin au samedi 1er juillet. La célébration commence le dixième jour du mois lunaire de « Dhou al hijja », douzième mois du calendrier musulman. Elle est aussi appelée Aïd el-Adha, soit « fête du sacrifice ».

Selon la tradition musulmane, l’Aïd el-Kébir commémore le sacrifice que Dieu demanda à Abraham pour éprouver sa foi. Ce dernier s’apprêtait à sacrifier son propre enfant, Ismaël, quand l’ange Gabriel le remplaça par un bélier.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Depuis, l’Aïd el-Kébir est accompagné du sacrifice d’un animal, généralement un mouton. « Elle se traduit en France par l’abattage de plus de 100.000 moutons, sur une période comprise entre un à trois jours », précise le site du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire. De fait, cet événement est très encadré en France, et son organisation « peut nécessiter dans certains départements l’agrément d’abattoirs temporaires qui ne fonctionnent que durant les trois jours de fête ».

Le « hajj » à La Mecque

Le ministère de l’Agriculture précise que pour accompagner cette célébration, « un guide pratique relatif à son organisation » a été « distribué à l’ensemble des préfectures et directions départementales de la protection des populations ainsi qu’à l’ensemble des participants : professionnels, associations musulmanes, association de protection des animaux ».

Selon le ministère, ce guide contient « un ensemble de données concrètes concernant les règles régissant la bonne mise en œuvre des abattages lors de l’Aïd-el-Kébir ». A noter que ce sacrifice n’est pas obligatoire.

A noter que des musulmans du monde entier participent actuellement au pèlerinage de La Mecque, qui se déroule cette année du 26 juin au 1er juillet. On l’appelle le « hajj ». Avec la profession de foi, la prière, le jeûne et l’aumône, celui-ci est l’un des cinq piliers de l’islam.

Sujets liés