20 Minutes : Actualités et infos en direct
religionQu’est-ce que le hajj, qui débute ce lundi pour les musulmans ?

Islam : Qu’est-ce que le hajj, qui débute ce lundi pour les musulmans ?

religionLe hajj se déroule du 26 juin au 1er juillet en Arabie saoudite et il s’agit de l’un des cinq piliers de l’islam
Des pèlerins musulmans lors du hajj en 2023.
Des pèlerins musulmans lors du hajj en 2023. - Amr Nabil/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Des centaines de milliers de pèlerins musulmans sont arrivés ce lundi sur le site de Mina, à quelques kilomètres de la Grande Mosquée de La Mecque. Ils viennent y accomplir l’un des principaux rites du hajj, le grand pèlerinage musulman dans l’ouest de l’Arabie saoudite.

Avec la profession de foi, la prière, le jeûne et l’aumône, le hajj est l’un des cinq piliers de l’islam. Chaque musulman qui le peut doit effectuer ce pèlerinage une fois dans sa vie. Cette année, il débute le 26 juin pour se terminer le 1er juillet et se déroule en plusieurs grandes étapes.

Plusieurs rituels

La première mission des fidèles est de se rendre à la Kaaba, ce haut lieu symbolique vers lequel tous les musulmans du monde se tournent pour réaliser leurs prières. Ils doivent faire le tour de l’édifice sept fois pour accomplir le Tawâf.

Après avoir passé la nuit à Mina, les pèlerins entreprendront l’ascension du mont Arafat mardi. C’est là que le prophète Mahomet aurait prononcé son dernier sermon. Les fidèles resteront plusieurs heures à prier et à réciter le Coran. Mercredi, ils procéderont à la lapidation symbolique de Satan, en jetant des pierres sur des lieux symbolisant le diable, avant de retourner à La Mecque pour une dernière circumambulation de la Kaaba.

Le plus important de l’histoire

Pendant le hajj, les hommes ne doivent porter que des habits composés de tissus blancs non cousus. Les femmes, elles, doivent être entièrement recouvertes, à l’exception du visage et des mains. Tout conflit et toute relation sexuelle sont proscrits pendant les cinq jours.



Ceux qui accomplissent le pèlerinage se verront octroyer le titre honorifique de « hajj », qui induit le respect. Cette année, il devrait être le plus grand de l’histoire, selon les autorités saoudiennes qui espèrent dépasser le nombre de 2,5 millions de visiteurs atteint en 2019. En 2020 et 2021, au plus fort de la pandémie de Covid-19, seuls quelques milliers de fidèles avaient été accueillis dans le royaume, avant que le quota ne soit relevé à 926.000 l’année dernière.

Sujets liés