20 Minutes : Actualités et infos en direct
Good ByeLes Britanniques détrônés au classement des touristes étrangers en Bretagne

Bretagne : Oh my god… Les Britanniques détrônés au classement des touristes étrangers

Good ByeLe Brexit et la crise financière au Royaume Uni ont fait baisser la part d’Anglais qui vient visiter la Bretagne
Les clients britanniques viennent de moins en moins en Bretagne, notamment en raison du Brexit. La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a plongé la Brittany Ferries dans la tourmente.
Les clients britanniques viennent de moins en moins en Bretagne, notamment en raison du Brexit. La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a plongé la Brittany Ferries dans la tourmente.  - P. Siccoli/Sipa / Sipa
Camille Allain

Camille Allain

L'essentiel

  • Première clientèle étrangère en Bretagne, le Royaume-Uni est pénalisé par le Brexit et la crise financière et voyage moins dans la région.
  • Ce sont désormais les Allemands qui sont les premiers visiteurs étrangers en Bretagne.
  • La proximité de l’Allemagne et le succès de livres et d’une série policière mettant en avant la Bretagne expliquent ce succès.

C’est un petit tremblement de terre qui risque de faire tinter les tasses de thé. Après des décennies à régner en haut du classement de la nation la plus représentée en Bretagne, les Britanniques doivent céder leur trône. Selon l’enquête Reflet réalisée en 2022, les voisins anglais doivent s’effacer et se contenter de la deuxième place, pour laisser le titre aux Allemands. D’après les données collectées par les organismes de tourisme, la clientèle germanique représenterait désormais 28 % des visiteurs étrangers en Bretagne, contre 20 % pour les Britanniques. Une véritable chute pour les Anglais, qui ont représenté jusqu’à 34 % des touristes étrangers sur la péninsule bretonne.

Le carton inattendu d’un auteur allemand

Cette baisse de la fréquentation n’est pas vraiment une surprise pour les professionnels du tourisme qui savaient que le Brexit allait pénaliser les allées et venues des Britanniques. « La crise financière et le Brexit ont clairement joué un rôle. Nous nous y attendions », reconnaît Jessica Viscart. Spécialiste des enquêtes, la directrice adjointe du Comité régional du tourisme n’est pas non plus surprise de voir les Allemands prendre la tête du « classement ». « Ils ont toujours été présents, notamment parce que la Bretagne leur est facilement accessible ». De nombreuses actions de communication ont été menées en direction des marchés allemands, belges et néerlandais. Sans surprise, ce sont ces pays qui plébiscitent la Bretagne pour y trouver des paysages somptueux et une grande diversité de plages sauvages.



Un autre élément inattendu a contribué à faire grimper la clientèle allemande en Bretagne. Son nom : Jörg Bong, plus réputé sous le nom de Jean-Luc Bannalec. Cet auteur allemand a connu un très joli succès avec ses enquêtes policières mettant en scène le commissaire Dupin. De Concarneau à Pont-Aven, les paysages du Finistère décrits par l’auteur ont été portés à l’écran de plusieurs millions de téléspectateurs allemands. Une publicité gratuite et inattendue qui a évidemment convaincu des milliers de touristes de faire cap à l’ouest pour découvrir ces décors.

Sujets liés