20 Minutes : Actualités et infos en direct
RELIGIONQu’est-ce qui est interdit pendant le ramadan ?

Ramadan : Qu’est-ce qui est interdit pendant le jeûne ?

RELIGIONLes pratiques proscrites vont plus loin que la seule question de la nourriture
Le ramadan 2023 a débuté le jeudi 23 mars en France. Photo d'illustration.
Le ramadan 2023 a débuté le jeudi 23 mars en France. Photo d'illustration. - M. Allili/ Sipa / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Le ramadan 2023 a débuté ce jeudi en France. Durant les 30 prochains jours, les musulmans vont pratiquer le jeûne, dans un désir de s’éloigner des plaisirs matériels et de faire un travail d’introspection spirituelle, explique RTL. En conséquence, il leur est interdit de manger du lever au coucher du soleil pendant toute cette période. Mais la nourriture ne constitue pas la seule restriction.

Tout d’abord, durant le ramadan, les musulmans ne doivent rien avaler pendant la journée, en dehors de leur propre salive. Cet interdit concerne donc à la fois la nourriture, mais également toutes les boissons, même l’eau. Les personnes pratiquant le jeûne doivent par conséquent faire attention à ne pas avaler l’eau en se brossant les dents, en prenant leur douche ou en allant à la piscine. Pour éviter ce risque, un bâtonnet de siwak peut être utilisé pour se brosser les dents. Il est par ailleurs interdit de se faire vomir en journée, sauf en cas de maladie.

Expiation ou prolongement d’une journée

Parmi les boissons, l’alcool est bien évidemment interdit pendant le ramadan, puisqu’il est globalement considéré dans l’islam comme un aliment illicite. Il existe cependant une tolérance s’il est bu sous la contrainte, par oubli ou par ignorance, détaille Europe 1. Les musulmans qui boivent arrêtent souvent toute consommation d’alcool 40 jours avant le début du ramadan. Quant à la cigarette et la consommation de drogues, elle est blâmable toute l’année. Ces pratiques sont donc aussi proscrites pendant le jeûne.



Un autre volet d’interdictions concerne aussi les mœurs. Les relations sexuelles sont par exemple interdites en journée durant le ramadan, ainsi que le fait de se faire volontairement éjaculer ou de faire éjaculer quelqu’un. Braver cet interdit annule une journée de jeûne et entraîne l’obligation d’expier sa faute. Il en va de même pour les obscénités. Le fait de proférer des insultes ou de mentir vient annuler une journée de jeûne. Enfin, dans certaines communautés musulmanes, les interdits vont plus loin et peuvent concerner le maquillage, les gros mots, ou encore la musique.

Sujets liés