Accidentogène, un pont SNCF devrait prochainement être sécurisé dans l'Oise

SECURITE ROUTIERE Depuis que les feux tricolores du pont SNCF de la gare d’Abancourt sont tombés en panne définitivement, les accidents se sont multipliés

20 Minutes avec agence
Les huit feux tricolores sont tombés en panne.
Les huit feux tricolores sont tombés en panne. — Alexas_Fotos / Pixabay

Après plusieurs années d'attente, le pont SNCF de la gare d’Abancourt (Oise) devrait enfin être sécurisé. Les feux de signalisation qui avaient été installés à la suite de l'électrisation des lignes, sont tombés en panne de 2018, causant, depuis, de nombreux accidents, rapporte Le Réveil

Le pont avait été surélevé après l'électrisation des lignes, en 1982. Ce choix a drastiquement réduit la visibilité des conducteurs, les empêchant de voir ce qui arrivait de l'autre côté. C'est pour cela que huit feux tricolores ont été installés, par la SNCF. Mais après la restructuration de l'entreprise en 1998, c'est la commune qui s'est retrouvée à la charge de l'entretien de feux, qui à ce moment-là, fonctionnaient. 

Début des travaux en juillet

C'est en 2018 que les feux tricolores sont définitivement tombés en panne, notamment à cause des intempéries. N'ayant pas les moyens de les réparer, la commune avait fait appel à l'Etat pour financer les travaux, estimés entre 250.000 et 300.000 euros. Les subventions avaient été refusées dans un premier temps mais le maire a finalement réussi à obtenir l'aide de l'Etat. Les travaux devraient donc débuter le 7 juillet 2023.