Yvelines : Face aux demandes, un panneau à l'effigie de l'ayatollah Khomeiny va être dissimulé

GÊNANT L'ayatollah Khomeyni a séjourné plusieurs mois dans cette commune entre 1978 et 1979

20 Minutes avec agence
— 
Le drapeau de l'Iran.
Le drapeau de l'Iran. — jorono / Pixabay

A Neauphle-le-Château (Yvelines), un panneau érigé sur un terrain vague en 2017 rend hommage à l'ayatollah Khomeyni, rapporte Le Parisien. C'est en ce point précis du village que le fondateur de la République islamique d'Iran a séjourné entre octobre 1978 et février 1979, alors qu'il était forcé à l'exil par le chah d'Iran. C'est là, aussi, qu'il a mené sa révolution à distance afin de regagner le pouvoir. 

« Le nom de Neauphle-le-Château est enregistré à jamais dans l’histoire des relations franco-iraniennes », dit la pancarte. Mais aujourd'hui, à une époque où de jeunes gens sont exécutés pour avoir manifesté en Iran, certains des 3.500 habitants de Neauphle-le-Château s'inquiètent de cette glorification.



« J’aimerais que Neauphle ne soit plus associé à cette partie de l’histoire qu’on lui a imposée car c’est le gouvernement qui a donné l’autorisation à l’ayatollah de rester ici », a confié la maire (SE) Elisabeth Sandjivy. L'équipe municipale serait d'ailleurs en train de s'organiser pour masquer ce panneau devenu gênant eu égard à l'actualité internationale. Une procédure aurait également été engagée auprès du propriétaire du terrain pour retirer l'affiche.