Paris : Le trafic sera encore « perturbé » mercredi à gare de l’Est à cause d’un « acte de sabotage »

Vandalisme Le trafic va reprendre mais restera « perturbé » mercredi au départ et à l’arrivée de la gare de l’Est à Paris, avec un TGV sur trois aux heures de pointe, après un « acte de sabotage »

20 Minutes avec AFP
— 
Un hall à la gare de l'Est à Paris.
Un hall à la gare de l'Est à Paris. — FILLON ADRIEN/SIPA

« Ce matin, nous avons subi un acte de sabotage vers 03h00 du matin. Nous avons découvert (…) des dégradations importantes », a relaté Olivier Bancel, numéro deux de SNCF Réseau, lors d’un point presse. « C’est un acte de sabotage sur des câbles de signalisation qui comportent des circuits de sécurité. »

L’incendie a brûlé « 48 artères de câbles, soit environ 600 câbles électriques » à un poste d’aiguillage à Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne), selon la compagne publique. Ces câbles sont essentiels pour la signalisation ferroviaire, pour les feux verts et rouges sur les voies… La SNCF a donc arrêté toute la circulation pour éviter des collisions entre trains.

Une plainte déposée par la SNCF

La SNCF a porté plainte et le parquet de Meaux a ouvert une enquête pour dégradation volontaire et mise en danger de la vie d’autrui.

« Il n’y a pas de piste, pas de revendication d’un groupe », a indiqué à l’AFP en début de soirée une source proche de l’enquête.

« Rien ne permet de préjuger de qui ou pour quelle raison il y a eu cet acte de sabotage, qui a beaucoup nui à nos clients », a déclaré Olivier Bancel, responsable exploitation et réseau à la SNCF.

Mais selon un cadre de la compagnie ferroviaire interrogé par l’AFP, les auteurs de ce « sabotage » connaissaient « forcément bien le réseau », vu l’endroit visé.

Ce mardi, le trafic était totalement interrompu en raison d’une panne dans un poste d’aiguillage, causée par un « incendie volontaire », a indiqué une porte-parole de la SNCF. Alors qu’une reprise était « espérée à 10 heures », le trafic était finalement complètement à l’arrêt toute la journée.

Trains retardés ou supprimés

« Il y a eu un incendie volontaire de câbles électriques de signalisation au poste d’aiguillages de Vaires [Seine-et-Marne], indique à 20 Minutes la SNCF. Une dizaine d’agents de maintenance sont sur place pour réparer les dégâts. » La page Twitter de la Ligne P fait également état d'« un incendie dans un local technique dans le secteur de Vaires » et d'« un incident signalisation » dans un autre secteur. Elle propose aux usagers d’autres itinéraires. La SNCF, quant à elle, invite celles et ceux qui le peuvent à reporter leur voyage.

Sur les panneaux d’affichage des départs de la gare - qui figurent en temps réel sur le site Internet de la gare de l’Est –, les TGV et TER en partance pour Nancy, Colmar, Francfort, Epernay ou encore Reims sont indiqués comme « retardé » ou « supprimé ».