Mc Donald’s : La nouvelle vaisselle réutilisable est-elle géolocalisée ?

Fake Off Les puces présentes dans les contenants servent seulement à évaluer le stock en temps réel. Il n’est pas question de vous suivre chez vous si vous volez un verre

Maïwenn Furic
La nouvelle vaisselle séduit déjà certains clients qui semblent vouloir la même chez eux
La nouvelle vaisselle séduit déjà certains clients qui semblent vouloir la même chez eux — JULIEN DE ROSA
  • Depuis le 1er janvier 2023, les chaînes de restauration rapide ont obligation d’utiliser de la vaisselle réutilisable. Certains s’amusent déjà à voler les contenants, notamment chez McDonald’s.
  • Une affiche expliquant que cette vaisselle est géolocalisée a effrayé plusieurs clients, qui affirment qu’il s’agit d’un grave problème éthique.
  • En réalité, les puces servent uniquement à connaître le stock en temps réel. Ce sont les chevalets qui sont géolocalisables au sein du restaurant pour que les équipiers puissent apporter les commandes.

Si vos amis vous servent à boire dans un grand verre transparent estampillé du logo de McDonald’s, sachez qu’ils l’ont volé. C’est le nouveau passe-temps de certains clients du fast-food. Depuis le 1er janvier 2023, les emballages jetables sont interdits dans les chaînes de restauration rapide. A présent c’est de la vaisselle réutilisable qui est utilisée dans tous les restaurants.

Et ces nouveaux ustensiles semblent au goût de certains. Verre, petit récipient blanc, bac rouge pour les frites… Tout disparaît. « C’est collector », explique un internaute. « Avec mes copains on fait la compétition de celui qui en aura le plus. » Pour d’autres, ça peut tout simplement être utile pour dégivrer la voiture le matin…

Pour certains les emballages de frites servent à dégeler la voiture.
Pour certains les emballages de frites servent à dégeler la voiture. - Capture d'écran

« Nos vaisselles sont équipées de puces de géolocalisations. Il n’est pas possible de partir avec. Vous allez devoir vous expliquer avec le 17 ». Tel est le message qui serait inscrit sur un panneau à l’intérieur d’un restaurant McDonald’s, selon un post viral. De quoi faire passer l’envie de rapporter les contenants chez soi ?

FAKE OFF

« Nous constatons des pertes », a effectivement annoncé la chaîne, seulement quelques jours après le lancement de cette vaisselle. « Il est encore trop tôt pour estimer précisément ce phénomène de vols », mais cela reste a priori raisonnable. Mais cette solution que serait la géolocalisation pose problème pour certains : « Cela pose de graves problèmes d’éthique et de vie privée. Par exemple quelqu’un peut savoir précisément où vous mangez la commande 8529. »

Sur Twitter, une internaute tente de rassurer : « Bon, en tant qu’équipière chez macdo sachez que NON les puces ne servent pas à la géolocalisation de votre commande, mais à l’identification de la vaisselle. » Et d’ajouter : « Non, si vous emportez la vaisselle avec vous, vous n’allez pas sonner, non les managers et la direction ne verront pas où vous êtes. Et honnêtement on n’a pas que ça à faire de vous retrouver. »

Elle ajoute que depuis la mise en place du service à table, la puce de géolocalisation se trouve dans le chevalet, et sert à « vous retrouver dans la salle ». Effectivement, les équipiers n’ont peut-être pas le temps de faire six fois le tour du restaurant, et de questionner tout le monde, pour trouver à qui est la commande CB84…

Et cette équipière dit vrai. Les nouveaux emballages contiennent une puce RFID (Radio Frequency Identification). Elle peut être tracée par un lecteur qui lui envoie un signal électromagnétique pour l’activer et l’identifier, dans un rayon d’un à dix mètres.

« Nous avons apposé des puces RFID afin de suivre le taux de réemploi et évaluer l’impact environnemental », explique l’enseigne. Le restaurant peut ainsi décompter le nombre d’assiettes et de gobelets au cours de chaque service et d’évaluer les stocks en temps réel.