20 Minutes : Actualités et infos en direct
inflationLes prix des forfaits mobiles et Internet vont augmenter en 2023

Forfaits mobiles et Internet : Les opérateurs vont augmenter les tarifs en 2023, vérifiez vos mails

inflationSeuls les abonnés Free devraient être épargnés
Les prix de nombreux forfaits mobiles vont augmenter en 2023. Photo d'illustration.
Les prix de nombreux forfaits mobiles vont augmenter en 2023. Photo d'illustration. - Jan Vašek  / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

L’inflation n’épargne pas les opérateurs de téléphonie mobile. Comme le révèle l’UFC-Que Choisir, les forfaits mobiles et Internet devraient connaître en ce début d’année 2023 une hausse de leurs tarifs. Confrontés à l’explosion des coûts d’exploitation liée notamment à la hausse des prix de l’énergie et des matériaux, les opérateurs ont décidé pour la plupart de revoir leurs tarifs à la hausse, non seulement pour leurs nouveaux clients mais aussi pour les anciens.

Le prix de la majorité des forfaits devrait ainsi augmenter et les clients ne pourront pas s’y s’opposer. Cité par l’UFC-Que Choisir, l’article L. 224-33 du Code de la consommation indique en effet que les opérateurs peuvent augmenter leurs prix à condition d’en informer les clients « au moins un mois avant » l’entrée en vigueur de cette modification. Dès lors, les personnes concernées auront le choix d’accepter ces conditions ou de résilier sans frais.

Free, seule exception ?

Or ces changements de tarifs seraient déjà en cours. Des formules auparavant accessibles pour moins de 15 euros sont désormais proposées à 16 euros chez Red by SFR et Bouygues Télécom ou 17,99 euros chez Sosh. « Si vous voulez limiter la casse, pensez déjà à vérifier vos mails et vos factures, afin de savoir si vous êtes concernés par ces hausses », recommande l’association de consommateurs qui conseille ensuite de comparer les différentes offres présentes sur le marché.

D’après l’UFC-Que Choisir, Bouygues Télécom a joué la transparence en informant ses clients par mail d’une hausse oscillant entre un et deux euros selon les forfaits. A l’inverse, SFR n’a envoyé ni mail ni SMS, se contentant d’un encart dans la facture de janvier. Dès février, l’opérateur devrait pourtant pratiquer des augmentations se situant entre 0,69 et 0,99 euro par mois. Orange devrait suivre le mouvement d’ici mars ou avril, avec des hausses comprises entre un et deux euros à l’exception de l’abonnement principal avec réduction sociale et de l’offre Coup de Pouce. Free, enfin, aurait décidé de ne pas augmenter ses tarifs malgré l’augmentation de ses coûts d’exploitation.

Sujets liés