Finistère : Un homme soupçonné d’avoir tiré au mortier sur des gendarmes lors d’un guet-apens

Piège Les forces de l’ordre avaient été prises à partie lors d’une intervention pour un incendie de poubelle à Saint-Renan

C.A.
Des gendarmes avaient été pris à partie lors d'un guet-apens tendu par un homme de 18 ans à Saint-Renan, dans le Finistère.
Des gendarmes avaient été pris à partie lors d'un guet-apens tendu par un homme de 18 ans à Saint-Renan, dans le Finistère. — Syspeo/SIPA

Il était recherché depuis deux mois et demi. Mardi, un homme âgé de 18 ans a été interpellé et placé en garde à vue par la gendarmerie de Saint-Renan, au nord-ouest de Brest. Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir organisé un guet-apens le 25 septembre dans cette petite commune du Finistère en allumant un feu de poubelle. A l’arrivée des forces de l’ordre, le mis en cause aurait agressé les gendarmes appelés pour l’incendie en leur tirant dessus.

D’après le procureur de la République Camille Miansoni, le suspect aurait procédé à des tirs de mortier occasionnant des blessures aux fonctionnaires. Deux et trois jours d’ITT ont été attribués aux trois gendarmes touchés. Leur véhicule avait également été dégradé.

Déjà connu des services de police et de gendarmerie, le mis en cause a plusieurs antécédents judiciaires. Il devrait être jugé ce vendredi en comparution immédiate. En attendant l’audience, le jeune majeur a été placé en détention provisoire. Il encourt une peine maximale de dix ans de prison et 150.000 euros d’amende, précise le procureur.