Crise énergétique : L’une des deux seules boulangeries de Groix contrainte de fermer

FERMETURE Le commerce de l’île baissera définitivement le rideau le 31 décembre, laissant sur le carreau trois salariés

J.G.
A Groix, La Petite Boulangerie sortira ses dernières viennoiseries du four le 31 décembre.
A Groix, La Petite Boulangerie sortira ses dernières viennoiseries du four le 31 décembre. — SYSPEO/SIPA

La flambée des prix de l’énergie met à mal toutes les entreprises, et notamment les petits commerces. La crise fait d’ailleurs ses premières victimes. A Groix dans le Morbihan, l’une des deux seules boulangeries de l’île, se voit ainsi contrainte de baisser le rideau, rapporte France Bleu Breizh Izel. Ouverte en 2017, la Petite Boulangerie fermera définitivement ses portes le 31 décembre et ses trois salariés vont être licenciés. Les gérants du commerce justifient cette brutale décision par la multiplication par cinq de leur facture d’électricité à compter du 1er janvier.



« L’État va nous verser à partir de janvier 450 euros sur une somme de 6.000 euros donc ça ne sert à rien », lâche dépitée la boulangère. Sur l’île, l’annonce de la fermeture de la boulangerie a bien sûr été accueillie avec tristesse. Le maire a d’ailleurs alerté la sous-préfecture du Morbihan pour lui faire part de ses inquiétudes et de la nécessité d’avoir deux boulangeries sur l’île. « « Nous craignons que ce soit le début d’une longue série », indique Thierry Bihan, adjoint à la mairie, interrogé par Ouest-France.