Electricité : faites-vous partie des 40 % de Français non concernés par d’éventuelles coupures ?

Energie Les clients se trouvant sur la même ligne qu’un lieu considéré comme « prioritaire » ne risquent rien

20 Minutes avec agence
Photo illustration d'une équipe de la société Enedis qui intervient.
Photo illustration d'une équipe de la société Enedis qui intervient. — Mourad ALLILI/SIPA

L’hiver s’annonce tendu sur le réseau électrique français. Les autorités, et notamment le gestionnaire de réseau de transport d’électricité (RTE), ont donc précisé comment seraient organisées les éventuelles coupures de courant. Ainsi, 60 % des Français sont concernés par ces potentiels délestages, les 40 % restant en étant exemptés pour diverses raisons, rapporte BFM Business.

Selon le plan de délestage détaillé par RTE, ces coupures, tournantes, organisées et temporaires, « seront ciblées par zone géographique de 2.000 clients en moyenne (foyers et professionnels) alimentés par une même ligne électrique ». À ce titre, l’ensemble des clients étant sur la même ligne que celle d’un lieu considéré comme « prioritaire » (hôpitaux, installations de la défense nationale ou établissements endommagés par des coupures…) ne pourront pas subir de délestage.

La capitale épargnée à 80 %

Avec cette règle, 20 % de la consommation d’électricité de Paris seulement peut être effectivement coupée. Le préfet cherche d’ailleurs à mettre en place des contributions « volontaires » dans la capitale, selon le gouvernement. L’objectif est d’inviter les habitants et les entreprises non concernés par le risque de délestage à se montrer solidaires en réduisant au maximum leur consommation d’électricité.



De plus, la Corse est également assurée de ne pas subir de coupure de courant, l’île disposant de son propre réseau électrique qui est relié avec l’Italie. Pour rappel, dans son plan, RTE a indiqué que les éventuelles coupures seraient réparties dans tout le territoire, par zones de 2.000 clients, ce qui correspond à un quartier ou à une commune entière en milieu rural. « On ne délestera pas deux fois de suite une même zone », a-t-il été par ailleurs précisé. Les clients ciblés seront informés de la coupure la veille à 17 heures sur l’application EcoWatt.