Haute-Vienne : Une pétition réclame la réintégration d’un chauffeur de bus licencié

MOBILISATION Le conducteur a été renvoyé car il déposait parfois les enfants devant chez eux, pour des questions de sécurité

20 Minutes avec agence
Un chauffeur de bus a été licencié en Haute-Vienne pour avoir déposé des enfants devant chez eux. Illustration
Un chauffeur de bus a été licencié en Haute-Vienne pour avoir déposé des enfants devant chez eux. Illustration — Marie Sjödin / Pixabay

Une pétition en ligne a été lancée pour réclamer la réintégration du chauffeur de bus licencié en Haute-Vienne récemment. Alors qu’il avait pris l’habitude de déposer une collégienne devant son domicile pour des questions de sécurité, l’homme a été remercié pour faute grave, la société Europ Voyages lui reprochant d’avoir réalisé des « arrêts sauvages ». La pétition, relayée par Le Populaire du Centre, cumule déjà plus 56.000 signatures ce lundi.

« Nous prions le gérant de bien vouloir réintégrer ce chauffeur qui a simplement fait preuve de bon sens en ces temps où l’insécurité augmente considérablement et qui est apprécié par tous les parents d’élèves », peut-on lire dans la description de la pétition, diffusée sur mesopinions.com. Le député NUPES de la Haute-Vienne, Damien Maudet, a invité les internautes à signer, dans une vidéo postée sur Twitter.

Pas de demande pour modifier les arrêts

Renaud Lagrave, vice-président de la Région en charge des Transports, assure au journal qu’aucune demande n’a été reçue pour faire modifier des arrêts dans les zones concernées. Alors qu’une mère de famille a expliqué avoir alerté à de nombreuses reprises, sans succès.

Le chauffeur, employé depuis 17 ans, s’est quant à lui défendu, expliquant que les enfants devaient parfois marcher sur des routes dangereuses et de nuit pour rejoindre le car. « Je l’ai signalé plusieurs fois, mais rien n’a été fait. Du coup j’estimais que je devais m’adapter, a-t-il confié à nos confrères On me reproche des "arrêts sauvages". Mais pour moi, ce sont des arrêts de sécurité ».