Pyrénées : Un convoi exceptionnel endommage des ponts, l’accès à la station de Superbagnères coupé

LOURD A quelques jours de son ouverture, la route de la station de ski pyrénéenne est coupée. Un convoi exceptionnel a endommagé et fragilisé les deux ponts qui permettent d’y accéder

H.M.
Dans la station pyrénéenne de Superbagnères (Haute-Garonne), les préparatifs pour l'ouverture de la saison sont compromis. Illustration.
Dans la station pyrénéenne de Superbagnères (Haute-Garonne), les préparatifs pour l'ouverture de la saison sont compromis. Illustration. — Romuald Meigneux

Une grue de 90 tonnes puis un semi-remorque de 55 tonnes. Mercredi, les deux ponts de Ravi, qui permettent d’accéder à la station de ski de Superbagnères, en Haute-Garonne, ont très mal vécu le passage d’un convoi exceptionnel à destination, justement, du chantier de la Crémaillère express, la nouvelle télécabine du site.

Les « deux structures », déjà sous surveillance du fait de leur âge et de leur état, sont endommagées, indique ce vendredi le conseil départemental de la Haute-Garonne. Dans l’attente d’un diagnostic technique plus complet, la collectivité s’est résolue à fermer la Route départementale 46 « qui franchit » ces deux ponts « et permet l’accès à la station de Superbagnères et à la vallée du Lys ».

Une plainte déposée

« Nous sommes conscients des conséquences de cette fermeture pour les riverains et les professionnels qui travaillent sur la station (…), mais la sécurité des usagers est notre priorité », explique Sébastien Vincini (PS), le président du conseil départemental.

Visiblement, le convoi à l’origine de ce grave incident aurait dû emprunter « le pont provisoire, réservé au chantier, aménagé spécialement » à cet effet. D’où la colère de Sébastien Vincini qui dénonce « un acte d’irresponsabilité individuelle inacceptable ». Au nom de sa collectivité, l’élu a déposé plainte contre l’entreprise affréteuse du convoi.

L’ouverture de la station était jusqu’à présent annoncée pour le 12 décembre.