Non, Kanye West, Hitler n’a pas inventé les autoroutes

FAKE OFF Le rappeur a repris des éléments de la propagande nazie en affirmant qu’Hitler a inventé les autoroutes, une affirmation factuellement fausse

20 Minutes Fake off
FILE - Kanye West arrives at the Vanity Fair Oscar Party on Feb. 9, 2020, in Beverly Hills, Calif. West’s Twitter and Instagram accounts have been locked because of posts by the rapper, now known legally as Ye, that were widely deemed antisemitic, according to reports, Sunday, Oct. 9, 2022. (Photo by Evan Agostini/Invision/AP, File)/NYAB703/22283068909163/FILE PHOTO/2210100447
FILE - Kanye West arrives at the Vanity Fair Oscar Party on Feb. 9, 2020, in Beverly Hills, Calif. West’s Twitter and Instagram accounts have been locked because of posts by the rapper, now known legally as Ye, that were widely deemed antisemitic, according to reports, Sunday, Oct. 9, 2022. (Photo by Evan Agostini/Invision/AP, File)/NYAB703/22283068909163/FILE PHOTO/2210100447 — Evan Agostini/AP/SIPA
  • Hitler n’a inventé ni les autoroutes, ni le microphone. C’est pourtant ce qu’a affirmé le rappeur Kanye West jeudi, qui a fait plusieurs sorties antisémites ces derniers mois.
  • L’idée d’autoroute est bien allemande, mais est antérieure au régime nazi, rappellent des historiens spécialistes de la période à 20 Minutes.

Plus de soixante-dix ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Kanye West, également connu sous le nom de Ye, a repris jeudi des éléments de la propagande nazie. Invité dans l’émission de l’Américain Alex Jones - qui a été récemment condamné pour des propos complotistes sur la tuerie de l’école primaire Sandy Hook - le rappeur a affirmé que Hitler « a inventé les autoroutes, a inventé le microphone que j’utilise en tant que musicien ».

FAKE OFF

Hitler n’a pas inventé les autoroutes. Ni le microphone. Pour ce dernier, une première version de l’appareil remonte à 1876, rappelle la musicologue Elise Petit à 20 Minutes. En 1928, soit cinq ans avant l’accession de Hitler au pouvoir, « une entreprise, Neumann & co, développe et fait connaître le microphone, mais cela n’a rien à voir avec Hitler », ajoute la chercheuse.

Quant aux autoroutes, « leur invention est bien antérieure à l’existence même du régime nazi, rappelle Frédéric Sallée, historien à l’université de Grenoble. La confusion est fréquente et réside dans le fait que l’Allemagne est bien à l’origine de l’idée d’autoroute, mais lors du Second Reich de Guillaume II, durant la première décennie du XXe siècle. »

Des projets d’autoroutes avant l’accession de Hitler au pouvoir

C’est près de la capitale allemande qu’est développé le premier projet routier, continue le spécialiste de l’Allemagne nazie : « La première autoroute telle qu’on l’entend aujourd’hui, à savoir une double voie séparée par un terre-plein central, fut l’AVUS, en périphérie de Berlin. Tantôt circuit automobile, tantôt axe de transport, il s’agit d’une première construction de huit kilomètres. Par la suite, d’autres États (États-Unis, France, Italie) ont développé des projets autoroutiers avant même que les nazis n’accèdent au pouvoir en janvier 1933. »

La République de Weimar, qui précéda le régime nazi entre 1919 et 1933, développa aussi des projets routiers, mais ne put les mener à bien, en raison du contexte économique ou politique.

Des autoroutes célébrées par la propagande nazie

Le régime nazi s’empare ensuite de l’idée et fait construire près de 3.000 km de voies autoroutières. Ces axes « facilitèrent considérablement le transport de troupes lors de l’entrée en guerre », note l’historien.

Ces constructions font l’objet de propagande de la part du régime nazi. Celui-ci « exalte la volonté de remettre le peuple allemand au travail. Les autoroutes sont célébrées comme étant le grand monument horizontal construit par le Troisième Reich », détaille Johann Chapoutot, professeur d’histoire contemporaine à la Sorbonne.

Des mythes « repris de manière non critique »

Alors que ce mythe de l’invention des autoroutes par Hitler a été de nombreuses fois décortiqué par des historiens, pourquoi persiste-t-il ? « Cela témoigne de la puissance de la propagande nazie et de la quantité de mythes qu’elle nous a laissés et que l’on continue à reprendre de manière non critique, ajoute ce spécialiste de l’Allemagne nazie. Par exemple, l’idée d’une organisation impeccable du Troisième Reich, verticale, je fais partie de ceux qui ont montré dans leurs travaux que ce n’est pas le cas, que le Troisième Reich est un gigantesque maelstrom qui fonctionnait très mal. »

Dans la foulée de son intervention sur le plateau d’Alex Jones, Kanye West a vu son compte Twitter suspendu, pour y avoir relayé une image antisémite. Il avait déjà tenu des propos antisémites en octobre. Instagram et Twitter avaient alors restreint son compte.