Précarité : Comment l’association MaMaMa aide les mamans isolées et en grande difficulté financière

SOLIDARITE Brut, partenaire de « 20 Minutes », rencontre des bénévoles au grand cœur

20 Minutes avec Brut
MaMaMa aide les mères en situation de précarité — 20 Minutes - Brut

L’association MaMaMa fournit un soutien matériel aux mamans isolées et en situation de précarité en leur offrant des articles d’hygiène et alimentaires. Dans ses locaux situés à Saint-Denis, « des espaces sont aménagés pour que les mères puissent se reposer et que leurs enfants passent un bon moment », explique une bénévole. « La plupart des mamans qu’on reçoit sont hébergées par le 115, donc leurs petits n’ont pas beaucoup d’espace pour jouer. Alors quand ils viennent ici, ils ne veulent plus rentrer chez eux », précise-t-elle dans un sourire amer.

Une association essentielle pour les mamans isolées

« On reçoit surtout des femmes en grande difficulté matérielle, qui sont seules avec des enfants. Donc on voulait pouvoir proposer des paniers alimentaires pour les bébés, des articles d’hygiène, mais aussi tous les produits essentiels pour les femmes, comme les serviettes hygiéniques ou des sous-vêtements, ajoute Magali Bragard, une des cofondatrices de l’association. Nombre d’entre elles ne portent en effet pas de sous-vêtements parce que c’est invisible et que c’est la première chose sur laquelle on fait des économies ».

Malgré l’aide essentielle qu’elle apporte, l’association est en danger : la mairie de Saint-Denis lui prête les locaux mais souhaite les récupérer. Les bénévoles de MaMaMa risquent donc d’être expulsées si elles ne trouvent pas de nouveau lieu d’accueil. Une pétition a été ouverte pour demander davantage de temps. « Il faut ouvrir d’autres lieux. Ça n’est pas normal qu’il y ait des femmes qui fassent trois heures de bus aller, trois heures de bus retour simplement pour trouver des produits alimentaires pour leurs bébés », conclut la cofondatrice.