Le gouvernement lance le volet logement du Conseil national de la refondation

consultation Associations, promoteurs, chercheurs, bailleurs sociaux, l’organisme Action logement… seront conviés à ce conseil dont les discussions doivent s’étendre sur trois mois

20 Minutes avec AFP
Le gouvernement va lancer lundi à Paris le volet logement du Conseil national de la refondation (CNR), large consultation sur plusieurs grands thèmes voulue par Emmanuel Macron.
Le gouvernement va lancer lundi à Paris le volet logement du Conseil national de la refondation (CNR), large consultation sur plusieurs grands thèmes voulue par Emmanuel Macron. — Thibault Camus/AP/SIPA

Le gouvernement va lancer lundi à Paris le volet logement du Conseil national de la refondation (CNR), large consultation sur plusieurs grands thèmes voulue par Emmanuel Macron.

Ce CNR Logement, co-animé par Véronique Bédague, directrice générale du promoteur Nexity, et Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, réunira une « union sacrée autour des problématiques du logement », a promis le ministre délégué à la Ville et au Logement Olivier Klein.

Son objectif sera d’élaborer « des propositions opérationnelles » et le travail réalisé aura « probablement des traductions législatives », a-t-il assuré.

Trois grandes questions

Associations, promoteurs, chercheurs, bailleurs sociaux, l’organisme Action logement… seront conviés à ce conseil dont les discussions doivent s’étendre sur trois mois.

Il déclinera trois grandes questions : la première, « Comment redonner aux Français du pouvoir d’habiter ? », centrée sur les besoins des Français vis-à-vis de leur logement, dont les débats seront aiguillés par le maire (PS) de Villeurbanne Cédric van Styvendael et le directeur général d’Emmaüs Habitat, Serge Contat.

La deuxième question portera sur « réconcilier les Français avec l’acte de construire », faisant écho à une demande répétée des promoteurs et constructeurs ; une discussion pilotée par Catherine Sabbah, déléguée générale de l’institut de recherche Idheal, et l’ancien député de la majorité Mickaël Nogal.

La troisième réflexion sera orientée autour de la transition écologique et énergétique, et animée par la députée de la majorité Marjolaine Meynier-Millefert et la présidente du Conseil national de l’ordre des architectes Christine Leconte.