C’est l’heure du BIM : Macron sur les violences à Mayotte, l’Ukraine paralysée et la Chine face au Covid-19

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Emmanuel Macron recevant des maires à l’Élysée, le 23 novembre 2022.
Emmanuel Macron recevant des maires à l’Élysée, le 23 novembre 2022. — Michel Euler/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Emmanuel Macron promet « une réponse sécuritaire au plus vite » à Mayotte

Emmanuel Macron veut calmer la violence à Mayotte. « Face à ce phénomène, on va avoir d’abord une réponse sécuritaire au plus vite, ensuite de coopération mais avec beaucoup de forces (avec les Comores), et troisièmement on doit poursuivre le travail en profondeur de réformes sur Mayotte, parce qu’on voit bien qu’aujourd’hui notre situation, nos règles, doivent être adaptées face à la réalité du terrain », a expliqué le président, interpellé par des élus de l’archipel lors de sa visite du Salon des maires au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Le chef de l’Etat a en outre rappelé la décision du gouvernement de déployer à Mayotte le Raid, l’unité d’intervention d’élite de la police. Ce département français dans l’océan Indien, qui est le théâtre depuis plusieurs jours de violences entre jeunes de quartiers rivaux provoquées par le meurtre de l’un d’entre eux, compte sur l’arrivée de renforts policiers pour tenter d’endiguer le phénomène.

Zelensky juge que viser les infrastructures est un « crime contre l’humanité »

A l’approche de l’hiver, la situation est particulièrement difficile pour les civils en Ukraine. Des frappes russes mercredi sur les infrastructures ukrainiennes ont entraîné des coupures massives d’électricité et d’eau, notamment dans la capitale Kiev. Devant le Conseil de sécurité de l’ONU via une liaison vidéo durant une réunion d’urgence qu’il avait lui-même réclamée, Volodymyr Zelensky a qualifié cette stratégie de Moscou de « crime contre l’humanité ». Neuf mois après l’invasion russe de son pays, le chef de l’Etat a voulu ainsi dénoncer la « formule de terreur » imposée par les forces armées de Moscou.

Contre le Covid-19, la Chine confine six millions de personnes

La Chine n’en a pas fini avec les restrictions sanitaires. Le nombre quotidien de cas de Covid-19 a atteint un nouveau record, ont annoncé ce jeudi les autorités qui s’efforcent d’endiguer la propagation du virus en procédant à des confinements stricts, des tests de masse et à des restrictions de voyage. Le pays a répertorié 31.444 cas mercredi, dont 27.517 sont asymptomatiques. Ces nouveaux chiffres sont supérieurs aux 29.317 infections enregistrées à la mi-avril, lorsque Shanghai était sous confinement. La capitale
Pékin connaît ces derniers jours une flambée épidémique avec, mercredi, près de 1.500 nouveaux cas positifs. Un niveau jamais atteint dans la ville depuis le début de la pandémie, mais qui reste très faible selon les critères internationaux. Dans le centre du pays, la situation est également compliquée pour les habitants. Les autorités viennent d’ordonner le confinement de six millions de personnes à Zhengzhou, une ville qui héberge une immense usine d’iPhone.