Un billet « train + avion » 100 % numérique lancé ce mercredi

transports Le billet « Train + Air » est disponible depuis certaines villes et en partenariat avec douze compagnies aériennes

20 Minutes avec agence
Un TGV en gare. Photo d'illustration
Un TGV en gare. Photo d'illustration — G. Varella - 20 Minutes

À compter de ce mercredi, les clients effectuant un trajet en train, puis un trajet en avion pourront utiliser un billet 100 % numérique ; rapporte Le Parisien. Auparavant, pour prendre le train et l’avion, il était nécessaire de retirer son billet de train au format papier, et donc de se rendre dans une gare.




Douze compagnies partenaires

L’enregistrement pourra s’effectuer 30 heures avant le vol et le billet « Train + Air » pourra alors être téléchargé au format numérique. « Après un an d’expérimentation, nous avons lancé les premières ventes avec Air France en mode totalement digitalisé le 19 juillet 2022. 40.000 billets ont déjà été vendus », indique SNCF Voyageurs.

Le billet combiné est une vieille formule qui existe depuis 28 ans. Un client SNCF peut, auprès d’une douzaine de compagnies aériennes partenaires (Air France, Air Austral, Air caraïbes, Corsair, Air Tahiti Nui, Air Transat, Emirates, Etihad, Qatar Airways, Royal Jordanian, Vietnam Airlines, French Bee), réserver son voyage en mêlant trajets en train et en avion. Le voyage s’effectue d’une gare à un aéroport.



Dix-huit gares concernées

« Chaque année, 300.000 clients utilisent ce service qui simplifie le parcours d’approche et permet de faire du porte-à-porte sans démultiplier les titres de transport », détaille SNCF Voyageurs. Avantage de cette formule : si votre train a du retard, vous pouvez être placé sur un vol suivant. Ce qui est impossible, si vous avez pris votre billet de train séparément.

Avec cette formule entièrement numérique, la SNCF a un objectif de 600.000 ventes annuelles de billet « Train + Air » d’ici à cinq ans. Cette formule n’est disponible que depuis 18 villes, parmi lesquelles Bordeaux, Strasbourg, Lille, Lyon, Marseille ou encore Nantes. Une dizaine d’autres devraient prochainement être concernées.