20 Minutes : Actualités et infos en direct
chiffresLa fréquentation touristique en France a dépassé son niveau d’avant-crise

Tourisme : La fréquentation en France en 2022 a dépassé son niveau d’avant-crise du Covid

chiffresLe taux de fréquentation des hôtels et campings a augmenté de 3 % l’été dernier par rapport à 2019, avec notamment un retour des touristes américains
Illustration d'un camping dans le Vaucluse.
Illustration d'un camping dans le Vaucluse. - Mourad ALLILI / SIPA / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Les touristes ont bien profité de leurs vacances en France l’été dernier. Pour preuve, le taux de fréquentation dans les hôtels et campings du territoire entre juin et août 2022, a dépassé de 3 % celui de 2019, soit l’année avant la crise sanitaire ; selon une étude de l’Insee publiée ce mardi.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


Néerlandais, Allemands et Belges

Autre enseignement de l’étude, l’hébergement marchand est préféré aux résidences secondaires ou aux vacances chez des amis ou dans la famille. Cette tendance était déjà revenue l’été 2021. Ce sont les Français qui ont majoritairement occupé les hôtels et campings. Les nuitées réservées par « les résidents » sont deux fois plus nombreuses que celles payées par les étrangers.

Parmi les étrangers revenus en France, les Américains ont été « aidés par un dollar renforcé face à l’euro ». Il y a eu aussi beaucoup de Britanniques, de Néerlandais, d’Allemands et de Belges. Les trois dernières nationalités citées représentent « la principale clientèle internationale des campings depuis de nombreuses années », pointe l’Insee, et était « encore plus présente durant l’été 2022 ».

Les dépenses des visiteurs étrangers en hausse

D’autres touristes ne viennent plus en France pour y passer des vacances. C’est le cas des Russes, des Chinois et des Japonais. « Ces trois clientèles internationales représentent 1 % de la fréquentation étrangère des hôtels durant l’été 2022, contre 7 % en 2019 », souligne l’étude.



Les dépenses des visiteurs étrangers ont marqué une hausse de 7 % par rapport à 2019. Mais ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les professionnels, en raison de l’inflation. « L’indice des prix à la consommation dans les hôtels, motels, auberges et hébergements similaires s’établit à 13 % au-dessus du niveau des prix de la même période en 2019 », précise l’Insee.

Sujets liés