L'auteur de la vidéo du chasseur dans la Drôme affirme que ce n'est pas un montage

POLEMIQUE « J’ai reçu des milliers de messages de chasseurs m’insultant et me traitant de menteur », affirme Pierre Rigaux, le naturaliste qui a diffusé la vidéo d’un chasseur prêt à tirer à travers une route

20 Minutes avec agence
— 
Un chasseur (illustration).
Un chasseur (illustration). — Vincent Wartner / 20 Minutes

Sa vidéo a provoqué une vive polémique et relancé le débat autour de la sécurité lors des parties de chasse. Pierre Rigaux est l’homme qui a diffusé dimanche dernier sur les réseaux sociaux son échange avec un chasseur sans gilet orange prêt à tirer à travers une route, dans la Drôme. Ces images ont été visionnées près d’un million de fois depuis leur mise en ligne. Le naturaliste, farouchement opposé à la chasse, a réagi dans une interview accordée au Dauphiné Libéré.

« Je n’imaginais pas que cette vidéo choquerait autant de monde, avoue-t-il. (…) J’ai malheureusement aussi reçu des milliers de messages de chasseurs m’insultant et me traitant de menteur. Mais non, malheureusement, cette vidéo n’est pas un montage. »

« Une crainte permanente » des représailles

Pierre Rigaux assure vivre dans « une crainte permanente » des représailles même si « la plupart des chasseurs sont courtois ». Il se défend également d’avoir « jeté en pâture » ce chasseur. « Son visage est flouté et je ne donne pas son nom dans la vidéo, ni sa ville d’origine (…). Mon intention était surtout de dénoncer des manquements aux règles de sécurité dans l’organisation de cette chasse. »

Il reconnaît également « que les chasseurs ne se comportent pas tous de la sorte ». Face au tollé provoqué par cette vidéo, le président de l’association de chasse qui organisait la battue a annoncé avoir suspendu le chasseur mis en cause.