C’est l’heure du BIM : Plan de sobriété énergétique, l’Europe élargie contre Poutine et nul du PSG en C1

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Variateur sur un chauffage en fonte (illustration).
Variateur sur un chauffage en fonte (illustration). — Frederic Scheiber/20 Minutes

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Le gouvernement dévoile son plan de sobriété énergétique

L’exécutif veut mettre fin au gaspillage. Et pour remplir cet objectif tous les secteurs ont été sollicités, du monde du sport en passant par les administrations ou encore les industries. Le gouvernement présente ce jeudi son plan de sobriété énergétique, destiné à préparer un hiver difficile, sans gaz russe et avec de nombreux réacteurs nucléaires arrêtés. Le but est notamment de réduire de 10 % la consommation d’énergie du pays en deux ans. Pour signifier l’urgence, pas moins de neuf ministres se succéderont tout l’après-midi, échangeant avec des élus locaux, des représentants d’entreprises ou encore du Haut conseil pour le climat, pour présenter ces « mesures d’économie », fruit d’un travail de quelques mois. L’événement, au Parc des Expositions de la porte de Versailles à Paris, sera clos par la Première ministre Elisabeth Borne.

Face à Poutine, la Communauté politique européenne fait ses premiers pas

C’est une idée lancée en mai par Emmanuel Macron qui va se concrétiser ce jeudi, permettant au passage à l’Europe d’envoyer un signal fort d’unité à Vladimir Poutine. A Prague, la « Communauté politique européenne » va en effet faire ses premiers pas. Pour l’occasion, 44 dirigeants du continent vont se retrouver, alors que le président russe brandit de nouveau le spectre de l’arme nucléaire. Mais l’avenir de cette CPE reste encore flou. Quel dénominateur commun y a-t-il en effet entre des candidats déclarés (et impatients) à l’adhésion, des pays qui savent que la porte leur est fermée pour longtemps et le Royaume-Uni, qui choisissait-il y a six ans de quitter l’UE avec fracas ? La CPE s’inscrira-t-elle dans la durée ou rejoindra-t-elle la longue liste des projets sans lendemain sur le continent ? Ne risque-t-elle pas, enfin, de devenir une antichambre dans laquelle les candidats à l’adhésion patientent éternellement ? Ces nombreuses questions trouveront peut-être un début de réponse ce jeudi en République tchèque.


En Ligue des champions, le PSG se contente du nul contre Benfica

Mercredi soir, Paris a dû se contenter d’un nul (1-1). Pour la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, le PSG a été bien secoué par le Benfica Lisbonne. Paris concède d’ailleurs ses premiers points de la saison en C1 après deux succès en deux matchs dans la poule H. Malgré une ouverture du score magnifique, après une combinaison des trois vedettes Messi-Neymar-Mbappé conclue par « La Pulga » argentine (21e), Paris a plié sur un centre d’Enzo Fernandez dévié dans ses propres buts par le malheureux Danilo Pereira (42e). Le PSG reste tout de même en très bonne place pour se hisser en 8e de finale, un stade de la compétition dont il est familier depuis 2013.