SNCF : La vente des billets de train pour les vacances de Noël a ouvert ce mercredi matin

voyage La forte affluence ce matin sur les sites de réservation ferroviaires a entraîné des problèmes techniques

20 Minutes avec agence
Des TGV à la Gare de Lyon, à Paris.
Des TGV à la Gare de Lyon, à Paris. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Près de 9 millions de billets TGV, Ouigo et Intercités pour les vacances de Noël du 11 décembre au 2 janvier prochain ont été mis en vente ce mercredi à 6 heures du matin, rapporte Le Parisien. L’occasion pour les voyageurs d’obtenir les prix les plus bas, alors que l’affluence dans les gares s’annonce, cet hiver, tout aussi importante que l’été dernier.

Le site de la SNCF et l’application SNCF Connect ont rapidement affiché des messages d’erreur ce matin, ce qui aurait entravé les achats de nombreux utilisateurs, explique RTL. Selon la SNCF, il y a ainsi eu près de 100.000 connexions par minute entre 6 heures et 8 heures et une trentaine de billets vendus par seconde. « On s’y attendait, mais l’affluence a été 10 fois plus importante que l’an dernier », a mis en avant l’opérateur, qui a au total mis en vente un million de billets de plus qu’à Noël 2021 pour éviter que se reproduisent les pénuries de l’été dernier.




Vers une flambée des prix ?

Si cette forte affluence sur les sites de réservation venait à se poursuivre, les prix des billets pourraient néanmoins rapidement grimper, puisque les tarifs augmentent à mesure que les trains se remplissent. Pour éviter les prix les plus hauts, les voyageurs sont ainsi invités à choisir autant que possible des dates de départ et de retour en semaine. Les 4,1 millions de détenteurs de la Carte Avantage à 49 euros l’année peuvent aussi bénéficier de plusieurs avantages, comme 30 % de réduction sur les TGV et Intercités et des prix plafonnés.



Enfin, la SNCF continue de développer ses offres à prix réduits. La fréquence a ainsi été augmentée sur la ligne Intercités Nantes-Lyon et douze nouvelles destinations sont disponibles en Ouigo Grande Vitesse, comme Brest (Finistère), Perpignan (Pyrénées-Orientales) et La Rochelle (Charente-Maritime).