Cancer, coloscopie, accouchement : des données sensibles de l’hôpital de Corbeil-Essonnes divulguées

PIRATAGE Les hackers de l’hôpital ont diffusé sur le dark web des comptes rendus d’examen nominatifs

20 Minutes avec agence
Illustration d'un hacker.
Illustration d'un hacker. — A. GELEBART / 20 MINUTES

On en sait un peu plus sur la teneur des dossiers médicaux de l’hôpital de Corbeil-Essonnes (Essonne) qui ont fuité le 23 septembre dernier. France Info a publié ce lundi une enquête sur les données piratées par les hackers lors de l’attaque informatique.

Il s’agit essentiellement de comptes rendus d’examen nominatifs, dont beaucoup ont trait à des domaines très personnels (accouchements, soins gynécologiques, coloscopies…). Les pirates ont également rendu public sur la toile beaucoup de documents relatifs à des femmes atteintes de cancer du sein.

11.000 internautes auraient déjà consulté les dossiers piratés

« Ils font ce que j’appelle du marketing de la malveillance », déclare à France Info un spécialiste du site Zataz, pointant du doigt le lien avec la campagne de sensibilisation Octobre rose en cours. Les données de santé de ces patients peuvent être utilisées à mauvais escient pour des tentatives d’hameçonnage.

Selon France Info, 11.000 internautes auraient déjà consulté les dossiers médicaux piratés de l’hôpital de Corbeil-Essonnes. Les victimes de cette attaque sont invitées à se déclarer sur le site cybermalveillance.gouv.fr.