Vous n’avez pas inscrit votre enfant à la cantine ou vous comptez le désinscrire car c’est trop cher, racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ L’inflation et la hausse des prix des matières premières ont un impact sur le tarif de la restauration scolaire dans certaines villes

Delphine Bancaud
— 
Le prix de la cantine a augmenté en cette rentrée dans de nombreuses villes.
Le prix de la cantine a augmenté en cette rentrée dans de nombreuses villes. — Canva
  • L’inflation et l’augmentation des prix de l’énergie ont fait bondir le coût des repas pour les entreprises de restauration.
  • D’après l’Observatoire de la Peep paru la semaine dernière, 55 % des familles estiment que le prix de la restauration dans le public a bel et bien augmenté.
  • 20 Minutes lance un appel à témoignages à ses lecteurs parents qui ont renoncé à inscrire leurs enfants à la cantine.

La cantine est-elle à la portée de toutes les bourses en cette rentrée ? L’inflation, la flambée du tarif de certaines matières premières et l’augmentation des prix de l’énergie ont fait bondir le coût des repas pour les entreprises de restauration, qui les facturent plus chers aux collectivités. Selon l’AMF (association des maires de France), leur prix ont bondi de 10 % en moyenne à cette rentrée, même si de nombreuses collectivités ont fait le choix d’assumer une partie du surcoût. Une hausse ressentie par les parents, car d’après l’Observatoire de la Peep paru vendredi dernier, 55 % des familles estiment que le prix de la restauration dans le public a bel et bien augmenté.

Dans le privé, la hausse est encore plus marquée, de nombreuses collectivités territoriales ne participant pas aux frais de restauration scolaire pour les élèves de ces établissements. Une situation qui a poussé certains parents à ne pas inscrire leurs enfants à la cantine à cette rentrée. D’autres risquent de les imiter en cours d’année, car ils anticipent une évolution à la hausse des tarifs.

Si vous n’avez pas inscrit vos enfants à la cantine cette année, expliquez-nous de quel montant était la hausse des tarifs par rapport à l’an dernier ? Vos enfants sont-ils scolarisés dans le public ou le privé ? Si vous avez plusieurs enfants, combien auriez-vous dépensé en restauration scolaire si vous les aviez laissés à la cantine ? Comment vous organisez-vous pour les faire déjeuner ? Recevez-vous l’aide d’un membre de la famille ou d’un ami ? Télétravaillez-vous davantage ? A combien vous revient un repas pour un enfant au final ? Et si vos enfants vont encore à la cantine mais vous pensez les désinscrire prochainement, votre avis nous intéresse aussi.


* Questionnaire envoyé aux parents adhérents de la Peep. Entre le 9 et le 18 septembre, 4.381 d’entre eux ont répondu.