Affaire Quatennens : Le député a été auditionné, une seconde main courante déposée

JUSTICE Céline Quatennens a déposé une seconde main courante à l’encontre de son ex-mari

B.Ch. avec AFP
— 
Adrien Quatennens à la Fête de l'humanité, le 9 septembre dernier.
Adrien Quatennens à la Fête de l'humanité, le 9 septembre dernier. — MPP/SIPA

Le député LFI Adrien Quatennens a été entendu lundi 26 septembre au commissariat de Lille, dans le cadre de l’enquête pour violences conjugales le visant, son épouse ayant déposé une nouvelle main courante contre lui, a indiqué samedi son avocate.

Céline Quatennens, dont la première main courante avait été révélée par le Canard enchaîné mi-septembre, déclenchant l’affaire, en a déposé une seconde récemment, a indiqué l’avocate du député, Jade Dousselin.



Elle confirmait une information de France Info, selon qui cette démarche date du samedi 24 septembre, quelques jours après l’ouverture d’une enquête.

« Respect du secret de l’enquête » et « recherche de la vérité »

Cette nouvelle main courante « se borne à évoquer des SMS transmis par mon client dans le cadre de leur séparation », qui « ne contiennent aucun message à caractère malveillant ou menaçant », a précisé l’avocate dans un communiqué.

Le député nordiste a de son côté été entendu lundi dans le cadre d’une audition libre, a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information du JDD.

« Comme nous l’avions vivement souhaité, mon client a pu s’exprimer dans le cadre de l’enquête préliminaire en cours afin de rétablir un certain nombre de vérités et apporter des éléments éclairant au dossier », a détaillé Me Dousselin à l’AFP.

« Nous souhaitons aujourd’hui que la justice puisse poursuivre son travail dans le respect du secret de l’enquête pour assurer sa sérénité et la recherche de la vérité », a-t-elle ajouté.