Côtes-d’Armor : Le combat d’un couple pour enfin obtenir un livret de famille en breton

LANGUES REGIONALES Près d’un an et demi après la naissance de son fils, un couple de Plérin devrait enfin recevoir un livret de famille en breton

20 Minutes avec agence
Illustration d'un bébé.
Illustration d'un bébé. — Pixabay / Zozz_

Un couple accuse la mairie de Pabu (Côtes-d’Armor) de discrimination ; rapporte L’Écho de l’Armor et l’Argoat. Ces habitants de la ville de Plérin, près de Guingamp, réclame un livret de famille bilingue français-breton depuis près d’un an et demi.

Leur petit garçon est né en mai 2021 au sein de la maternité de Pabu et ses parents n’ont toujours pas reçu le document en langue bretonne, malgré leurs multiples démarches auprès de la mairie. Ils ont envoyé un courrier au maire de Pabu pour se plaindre de cette situation.

« Cette demande est légale »

« Les services nous ont annoncé que pour avoir le livret bilingue, il devrait être imprimé en 2000 exemplaires et que ce coût, la mairie ne pouvait pas l’absorber, explique le couple. (…) Nous rappelons que cette demande est légale et même encouragée par le Premier ministre et le Préfet de la Région Bretagne ».

Ils déplorent ainsi une discrimination « envers l’ensemble des locuteurs brittophones du Pays de Guingamp et ceux qui, comme nous, ont fait le choix d’un accouchement à la maternité de l’hôpital de Pabu ».

D’après Le Télégramme, ils auraient récemment appris une bonne nouvelle : leur livret bilingue devrait bientôt leur parvenir. « On s’est arrangé avec l’imprimeur pour avoir un premier exemplaire, qu’on va pouvoir adresser à cette famille dans les dix jours, a confié le maire au quotidien ce mardi. J’ai beaucoup de respect pour la langue bretonne ».