Rennes : Le Musée de Bretagne veut acquérir des photos inédites de l’affaire Dreyfus

HISTOIRE Une campagne de financement participatif a été lancée pour acquérir deux séries de photos

Jérôme Gicquel
Le capitaine Alfred Dreyfus descend les marches du lycée de Rennes où se tient son procès en révision en 1899.
Le capitaine Alfred Dreyfus descend les marches du lycée de Rennes où se tient son procès en révision en 1899. — AFP
  • Le Musée de Bretagne à Rennes cherche à acquérir des photos inédites consacrées à l’affaire Dreyfus.
  • Il a lancé pour cela une campagne de financement participatif.
  • C’est dans la capitale bretonne que s’est tenu le procès en révision du capitaine en 1899.

Sa collection de photos et d’archives consacrées à l’affaire Dreyfus est déjà conséquente. Mais le Musée de Bretagne à Rennes cherche encore à l’enrichir. L’établissement lorgne cette fois sur deux séries de photos totalement inédites liées au procès en révision du capitaine qui s’est tenu à Rennes à l’été 1899 sous les yeux de 300 journalistes venus du monde entier. Jugé coupable de trahison, Alfred Dreyfus avait été condamné à dix ans de réclusion avant d’être gracié quelques semaines plus tard.

Le Musée de Bretagne souhaite notamment acquérir une série de six photos montrant le capitaine Dreyfus à bord du Sfax, un navire venu le chercher sur l’île du Diable, au large de Kourou en Guyane, où il venait de passer quatre années en détention. On voit notamment sur l’une des photos Alfred Dreyfus effectuer un salut militaire à son arrivée en Bretagne, à la veille de l’ouverture de son procès en révision.

Une somme de 10.000 euros à collecter

L’établissement rennais convoite également l’album d’un collectionneur comprenant 78 photographies, toutes prises lors du procès en révision à Rennes. « Les mentions écrites sont minutieuses et apportent des informations documentaires essentielles qui permettent d’identifier un grand nombre de personnes », souligne le musée.



Pour l’aider à faire l’acquisition de ces photos inédites, l’établissement vient de lancer une campagne de financement participatif avec l’objectif de recueillir 10.000 euros d’ici la fin octobre. Une fois les photos numérisées, le musée s’engage à les publier sur son portail en ligne. « Faisant partie du domaine public, elles seront à la disposition de tous », assure l’établissement culturel. Un peu plus de 1.900 euros ont pour l’heure été collectés sur la plateforme Kisskissbankbank.