Famille : Vous êtes beau-parent, quelle relation entretenez-vous avec vos beaux-enfants ?

Votre vie votre avis En France, près d’une famille sur dix est dite « recomposée ». Les relations entre beaux-parents et beaux-enfants ne sont pas toujours faciles à construire

Quentin Meunier
En France, près d'un enfant sur dix vit dans une famille recomposée (illustration).
En France, près d'un enfant sur dix vit dans une famille recomposée (illustration). — Pixabay

Dans Les Enfants des autres, de Rebecca Zlotowski, sorti en salles mercredi dernier, Virginie Efira incarne Rachel, une enseignante quadragénaire. Elle fait la rencontre d’un architecte divorcé et père d’une fillette de quatre ans, pour laquelle elle se prend d’affection.

Au-delà du thème de la maternité et de la transmission, ce long métrage aborde la question des familles recomposées. Et surtout, des rapports, parfois épineux, parfois touchants, entre beaux-enfants et beaux-parents. En France, selon une étude de l’Insee de 2020, 9 % des familles sont dites recomposées, c’est-à-dire que l’un des deux parents a déjà eu un enfant d’une précédente union.


Vous êtes beau-parent, quelle relation avez-vous avec vos beaux-enfants ou beaux-petits-enfants ? Quels souvenirs avez-vous pu partager au fil des ans ? Quelles ont été les tensions, avec cet enfant ou avec votre conjoint ou conjointe ? Racontez-nous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci.