Côtes d’Armor : Les chats errants menacent la biodiversité sur l’île de Bréhat, la mairie réagit

MIAOU Les propriétaires de chats sur l’île auront droit à 30 euros pour une identification et 50 euros pour une stérilisation

20 Minutes avec agence
— 
Un chat. illustration.
Un chat. illustration. — Pixabay / kristen17

L’île de Bréhat (Côtes d’Armor) veut lutter contre la prolifération des chats errants. Trop nombreux, ces animaux représentent un danger pour la biodiversité sur l’île, explique Olivier Carré, maire de Bréhat. « Beaucoup d’espèces d’oiseaux » sont ainsi menacés ; a affirmé l’élu auprès de France 3 Bretagne.

Des aides pour les propriétaires de chats

Pour régler le problème, la municipalité va d’abord organiser un recensement des chats en identifiant ceux qui appartiennent à un habitant et les autres. La commune proposera ensuite des aides aux propriétaires résidant sur l’île uniquement : 30 euros pour une identification par puce et tatouage et 50 euros pour une stérilisation.

L’opération a déjà fait ses preuves sur d’autres îles bretonnes comme Ouessant, Molène ou encore Sein, rapporte la chaîne régionale.