Marseille : Clara Luciani chante pour la maison des femmes

VIDEO La chanteuse née à Martigues est la marraine de la nouvelle maison des femmes de Marseille, qui ouvrira ses portes fin 2023 après de lourds travaux de rénovation

Alexandre Vella
— 
Clara Luciani chante pour la maison des femmes de Marseille — 20 Minutes

Elle a (presque) éclipsé les ténors politiques de la scène marseillaise et régionale réunis pour l’occasion. La chanteuse Clara Luciani était lundi après-midi aux côtés de Renaud Muselier, Benoît Payan, Michèle Rubirola, Laurent Carrier, (préfet au plan Macron) ou encore François Crémieux (directeur des Hôpitaux de Marseille AP-HM) pour le lancement de la maison des femmes de Marseille.

Cette structure, dédiée à l’accueil et aux soins des femmes victimes de violences, s’est enfin trouvé un lieu à la hauteur des enjeux. Une maison de ville, située à deux pas de l’hôpital de la conception, d’une surface de 400 m². Avant d’ouvrir ses portes fin 2023, ce bâtiment doit connaître de lourds travaux de rénovation (estimée à un million d’euros), après avoir été squatté.

L’équipe soignante, actuellement implantée dans un sous-sol de l’AP-HM, disposera d’une structure sur mesure et verra ses effectifs doublés. Cette année elle a déjà pris en charge 225 femmes. Sur trois étages, cette maison permettra de déployer des ateliers en coopération avec des associations marseillaises. Des actions afin que les femmes victimes de violences conjugales puissent se reconstruire.

Les revenus de son nouveau single reversés

En 2021, 125 femmes sont mortes en France sous les coups de leurs conjoints et près de 220.000 déclarent avoir subi des violences conjugales. La chanteuse née à Martigues reversera les revenus générés par les écoutes en streaming de Cœur, son nouveau single.

« Ça faisait de nombreuses années que je me demandais comment faire plus que des chansons pour agir », a expliqué Clara Luciani. « Ça avait beaucoup de sens pour moi d’allier à la fois cette cause qui me tenait tant à cœur et la ville de Marseille, qui est ma ville et restera ma ville, même si j’ai dû m’exiler à Paris. »

Nous l’avons suivi lors de cette journée dans une vidéo à découvrir ici, avec un petit concert privé donné pour l’assistance.