Aéroport de Montpellier : « Complexe », l’évacuation de l’avion accidenté a débuté

Le nez dans l’eau Les opérations pour dégager l’avion de fret qui a raté son atterrissage sur l’aéroport de Montpellier ont débuté ce dimanche. Le préfet espère voir le trafic reprendre en ce début de semaine

20 Minutes avec AFP
— 
Les opérations de levage de l'avion accidenté ont débuté ce dimanche midi sur le tarmac de l'aéroport de Montpellier.
Les opérations de levage de l'avion accidenté ont débuté ce dimanche midi sur le tarmac de l'aéroport de Montpellier. — Sylvain Thomas


La situation est aussi spectaculaire qu’embêtante pour l’aéroport de Montpellier. Aucun avion ne s’est posé sur le tarmac ni n’a décollé depuis que dans la nuit de vendredi à samedi un avion de fret a terminé son atterrissage en plongeant dans l’étang de Mauguio situé en bout de piste.


« Je ne peux pas encore vous donner un calendrier précis, nous espérons en tout cas qu’en début de semaine prochaine les vols puissent reprendre », a indiqué ce dimanche le préfet de l’Hérault Hugues Moutouh. Il s’est exprimé sur les pistes de l’aéroport où des opérations « complexes » de dégagement de l’avion accidenté ont débuté ce dimanche à grand renfort d’engins de levage et de terrassement.

La pluie « élément déterminant »

Le représentant de l’Etat a confirmé que l’appareil, qui transportait du courrier, est bien un Boeing 737 de la compagnie West Atlantic qui visiblement n’a « pas réussi à freiner suffisamment ». Il atterrissait à Montpellier chaque nuit à la même heure, vers 2h30 du matin.

Hugues Moutouh a également indiqué que les trois personnes présentes à bord au moment de l’accident sont indemnes et que, dans l’attente des investigations, la pluie a pu jouer « un rôle déterminant » dans la sortie de piste.

L’aéroport de Montpellier voit transiter 197.000 passagers par mois en période estivale.