Le prix du pain bondit de 18 % sur un an dans l'Union Européenne

CONSOMMATION En France, l'augmentation du prix du pain est pour le moment contenue à 8 % tandis qu'elle est de 66 % en Hongrie ou de 33 % en Lituanie

20 Minutes avec agence
Des spécialistes estiment que le prix du pain en France pourrait augmenter entre 20 et 30 %. Illustration
Des spécialistes estiment que le prix du pain en France pourrait augmenter entre 20 et 30 %. Illustration — G. Varela / 20 Minutes

Entre août 2021 et août 2022, le prix du pain a bondi de 18 % en moyenne au sein de l’Union européenne. C’est ce que révèlent les chiffres publiés par l’agence de statistiques européennes Eurostat. A titre de comparaison, l’année précédente la hausse n’avait été que de 3 %.

Une hausse limitée En France jusqu’à présent

Selon les pays, la situation est très différente. Ainsi, l’augmentation la plus conséquente se situe du côté de la Hongrie avec un prix moyen du pain qui a grimpé de 66 %. Sur le podium, on retrouve aussi la Lituanie (33 %) et l’Estonie (32 %).

A contrario, la hausse est moins importante au Luxembourg (10 %), au Pays Bas (10 %). Dans l’Hexagone, cette flambée des tarifs du pain a été contenue à 8 %. Malgré cela, les professionnels de ce secteur en France ne cachent pas leurs inquiétudes face au risque d’augmentation significative des prix.

Une hausse du prix des matières premières et de l’énergie

Eurostat relie ces hausses à la guerre en Ukraine « qui a considérablement perturbé les marchés mondiaux, car la Russie et l’Ukraine étaient de grands exportateurs de céréales, de blé, de maïs, d’oléagineux (notamment de tournesol) et d’engrais ».

En plus de cela, une explosion des coûts de l'énergie vient se superposer. Ainsi, certains spécialistes prédisent une hausse à venir de 20 à 30 % du prix du pain en France.