Savoie : L’Etat conteste des forfaits de ski réservés aux résidents et attaque une commune en justice

INEGALITE Ces forfaits avantageux constituent pour l'Etat « une discrimination »

20 Minutes avec agence
Illustration d'une station de ski.
Illustration d'une station de ski. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

La préfecture de la Savoie a récemment attaqué en justice la commune de Bourg-Saint-Maurice. L’Etat s’oppose aux tarifs préférentiels que la ville accorde à ses habitants dans la station de ski des Arcs, rapporte France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

Au lieu de payer 650 euros, les locaux bénéficient d’un forfait à 245 euros et leurs enfants d’un forfait à 15 euros. Chaque hiver, jusqu’à 4.000 personnes profiteraient ainsi de ces tarifs avantageux qui avaient été mis en place dans les années 1960. Mais, pour les services de l’État, ils constitueraient « une discrimination » devant un service public.

« Une discrimination »

Depuis ce recours en justice, les élus locaux et les habitants se sont mobilisés pour défendre cette mesure, qui a déjà été abandonnée dans d’autres stations, comme à La Plagne. « Nous sommes dans une région où la vie est très chère, et ça fait partie des petits avantages que l’on peut avoir en étant ici », a estimé le maire (SE) Guillaume Desrues.

Certains habitants ont déjà menacé ne plus skier aux Arcs si ces forfaits venaient à être supprimés. Le tribunal devrait rendre sa décision cet automne.